Chiens

American Bully : imposant mais affectueux !

Tout l'inverse de son physique : calme, aimant et joueur avec les enfants !

L’American Bully est très présent sur Facebook, où ses heureux propriétaires le qualifient à tout bout de champs, ou plutôt de jardin, de « cute ». En anglais, « bully » signifie littéralement « voyou ». « So cute » plutôt qu’« adorable », que ce « bull » hors catégorie.

Origine de l’American Bully

Son histoire : c’était il y a tout juste vingt ans

Il est une véritable petite nouveauté du landernau canin : le dernier-né, en quelque sorte. Alors que le Terrier est une race ancestralement anglaise, les Américains avaient déjà donné naissance à leurs Terriers bien à eux : l’American Bull Terrier et l’American Staffordshire Terrier.

VIDEO : so cute l’American Bully

Mais comment obtenir un chien qui tienne du meilleur de ses ancêtres et s’adapte le mieux à l’environnement humain ?

Il le fallait plus compact et plus sociable. Les éleveurs Dave Wilson, les célèbres Razors Edge et Carlos Barksdale sillonnèrent les USA en quête des meilleurs pedigree respectifs.

Ainsi obtinrent-t-ils dans les années 90, Catt Man Roo et Pam’s White Patche China Black, les Adam et Eve des American Bully.

Différence entre un Pitbull et American Bully

Le nom complet d’un Pitbull est American Pitbull Terrier, et c’est une race qui n’est pas reconnue par la FCI ou l’AKC (American Kennel Club). Seules les associations américaines « non officielles », UKC (United Kennel Club) et ADBA (American Dog Breeders Association), l’enregistrent, mais avec des normes différentes.

Il est né d’un mélange entre le Old English Terrier et le Old English Bulldog et était déjà utilisé comme chien de combat dans les années 1800.

Chien de taille moyenne, avec des muscles bien définis et un physique maigre, il est très puissant. Il a des membres bien proportionnés sur un corps plutôt long, un poil court, une tête large avec un crâne plat et un museau large et profond. Il possède une truffe (nez) admise de toutes les couleurs, de petites oreilles et une queue épaisse et courte. Il pèse environ 30 kg et mesure 24 pouces au garrot.

Il a un certain niveau d’agressivité mais est amical et sociable. Connu pour sa force et son obéissance, ce n’est pas la meilleure race de chien de garde, en raison de son comportement très agressif avec les étrangers.



L’American Bully et le Pitbull sont en fait des races complètement distinctes.

  • Pitbull. Originaire du Royaume-Uni et des États-Unis, c’est un croisement entre le Old English Terrier et le Old English Bulldog. De taille moyenne (poids : 16-30 kg), il est plus grand (45-53 cm au garrot), avec une tête plus petite et plus allongée, des oreilles pliées et plus longues, et il est moins musclé que le Bully. Race non reconnue par la FCI.
  • American Bully. Il vient des États-Unis et est un mélange entre l’American Pit Bull Terrier et l’Amstaff, dans le but d’obtenir un chien à la carrure forte mais au caractère de compagnon. De taille moyenne est plus grande (poids : 30-50 kg) que le Pitbull. Il est plus court (36-41 cm au garrot), mais a une tête plus grande et plus large, avec des oreilles plus petites et pointues, et il est plus musclé. Race non reconnue par la FCI.

L’aspect de l’American Bully : important d’avoir la grosse tête !

Les pionniers de la race y tenaient : qu’il ait le corps compact, mais surtout la grosse tête.

Voilà qui lui donne, aujourd’hui, une très bonne tête, avec la mâchoire qui donne l’air de ne pas avaler ses aliments avec une paille.

Une tête rehaussée de deux petites oreilles, directement héritées de ses ancêtres, en haut-parleur miniatures très efficaces et qu’il est interdit de couper.

American Bully

Avec ses pattes légèrement arquées, le muscle qui lui roule sous le poil court et le front plissé, il a tout à fait l’air du catcheur qui s’apprête à monter sur le ring : un côté « fort des Halles » ou Bulldog américain, version compact. Il reste tout à fait un chien de taille moyenne.

Quant à sa garde-robe, c’est au choix : il y a ceux qui la préfèrent blanche, et les adeptes d’un « bleu » assorti à la couleur de ses yeux. Le fauve est évidemment autorisé, fantasmes obligent !

Variantes du Bully américain

Hors du standard, il y a quelques exceptions, voici les variantes :

  • American Bully XL. Ces chiens mesurent de 51 à 57 cm au garrot pour les mâles et de 48 à 54 cm pour les femelles.
  • American Bully Pocket. Une variante de race Bully plus petite qui, au garrot, mesure 37 à 43 cm pour les mâles et 35 à 39 cm pour les femelles.
  • American Bully Extreme. Avec la même taille que le standard, cette variante de la race Bully présente des traits plus massifs et puissants et est plus imposante dans son apparence physique.

Le caractère de l’American Bully : le contraire de son apparence

Au berceau des westerns, on s’attend, en version compacte, à un film d’action : « ne bougez pas, j’arrive ! ».

Or, la plupart des propriétaires californiens et virginiens postent des photos en situation : leur puppy lové dans un panier, à l’arrière de la voiture, avec de jeunes enfants.

Hound Panier Confortable Taille M
Prix mis à jour le 24-09-2022 à 3:19 PM.

Plus gentil que lui, il n’y a pas ? Nullement agressif et très confiant, il est surtout friand de caresses et un excellent chien de compagnie. N’hésitez pas à le cajoler.

Bref, il n’entre pas dans la catégorie des chiens de travail en raison de sa conformation physique particulière et de sa masse musculaire considérable, qui l’empêchent d’avoir l’endurance et l’agilité requises pour être ainsi considéré. Cependant, il est indéniable que l’American Bully peut être un excellent chien de garde et de compagnie. C’est une race qui convient également très bien aux enfants, avec lesquels elle est affectueuse et serviable.

Il n’est pas du tout intrusif, il peut être très discret avec les humains, et un chien très obéissant, il cherche en effet par tous les moyens à faire plaisir à sa famille adoptive, se montrant extrêmement fidèle et affectueux.

Avec les humains, il obéit et, en fait, cherche par tous les moyens à satisfaire sa famille adoptive, en se montrant extrêmement loyal et affectueux. Cette caractéristique est héritée de l’American Pit Bull Terrier, tandis que le comportement aimable et sociable provient de l’Amstaff.

C’est donc un chien qui convient aux familles avec enfants.

Comment bien éduquer un American Bully ?

Quant à prendre soin de lui, dressez-le en douceur et évitez de trop le nourrir. Hormis cela, il fait le malheur des vétérinaires : il est très solide.

American Bully

Dès que vous faites entrer votre chien dans votre foyer, il est bon de l’éduquer petit à petit afin qu’il prenne certaines habitudes.

Ne laissez pas votre chiot faire ce que vous ne tolérerez pas lorsqu’il sera adulte, comme grimper sur le canapé ou mordre les chaussures. Vous devez être cohérent et toujours utiliser le renforcement positif, en récompensant votre chiot pour lui montrer comment se comporter. Un simple « Non » suffit pour expliquer comment ne pas se comporter, mais n’utilisez jamais la violence et les punitions physiques.

La phase de socialisation du chiot est très importante, avec les autres animaux, les personnes et les environnements qu’il visitera souvent. C’est la base de l’éducation du chiot, qui l’aidera à grandir en bonne santé, stable, sans peur et sociable.

S’il y a déjà un chien adulte dans la maison, le chiot le prendra pour exemple.

Jouez avec lui et laissez-le courir et marcher dans la rue : il acquerra ainsi de l’endurance et grandira sain et fort.

Au fil du temps, vous pouvez commencer à le dresser, en commençant par les ordres d’obéissance de base.

Le dressage du Bully américain

L’éducation et le dressage d’un chien ne se limitent pas à lui apprendre à serrer la main ; il s’agit d’un processus beaucoup plus complexe, puisqu’il s’agit de lui apprendre à se comporter dans différentes situations.

S’il se comporte bien à l’intérieur et à l’extérieur de la maison, la vie commune sera beaucoup plus facile pour tous. Le chien doit se sentir utile et aimé, comme un membre de la famille.

Répondre aux appels ou s’asseoir sont des ordres que tous les chiens doivent connaître et apprendre lentement. Effectuez chaque jour des séances de 5 à 10 minutes avec votre chien.

Il faut également leur apprendre à marcher aux côtés de leur maître et à ne pas tirer sur la laisse. S’il ne l’apprend pas dès l’enfance, il sera très difficile de changer ces habitudes à l’âge adulte.

Le Bully américain est un chien intelligent, donc si vous prenez le temps de le dresser, vous obtiendrez de bons résultats. L’important, c’est la constance et la patience.

Formation avancée du Bully américain

Vous devriez commencer par les commandes de base, puis passer aux commandes avancées, car c’est un chien très intelligent.

Activités pour un Bully américain : natation et sports canins

Vous pouvez faire du jogging ou du vélo ensemble : ces chiens aiment être en plein air.

Un American Bully fort et en forme a besoin d’exercice en plus de celui qu’il reçoit lorsque vous le promenez.

La natation est un sport complet qui est apprécié par de nombreux chiens.




L’agilité est également un excellent moyen de faire de l’exercice car elle combine obéissance et activité physique. Il consiste en un circuit comprenant plusieurs obstacles que le chien doit franchir, esquiver ou sauter.

Est-ce que le Bully est catégorisé ?

Au moment de l’acquisition, l’erreur à ne pas commettre : ce chien nest pas (encore) reconnu par la FCI, la Fédération Cynologique Internationale. Or, comment avoir un chien « LOF » c’est-à-dire légal, alors qu’il n’est pas reconnu en Europe ?

Les annonces « LOF » sont nécessairement abusives, puisque l’American Bully n’est pas reconnu comme tel. Le croisement entre un Amstaff et un American Bully contourne la loi en le faisant entrer dans la catégorie « Amstaff LOF », sauf qu’il n’est alors plus un American Bully.

La seule démarche sérieuse est de s’adresser à un éleveur professionnel, qui vous délivrera obligatoirement le pedigree ABKC de votre ami.

C’est impératif, de même qu’accepter sa classification en catégorie 1 « chien dangereux ». C’est la loi : ce chien est, pour l’instant, hors-catégorie.

Le prix d’un American Bully

Pour un chiot, il vous faudra tout de même débourser entre 2 000 et 3 000 euros.

Les autres races de chiens

Si vous aimez les chiens, découvrez aussi ces races de chien :

Pascale

Née en 1960 à Dakar au Sénégal, Pascale est toujours un peu cet enfant qui a grandi au bord de la mer, même si elle vit aujourd’hui à Paris. Les obligations professionnelles de ses parents l’ont amené à voyager à travers le monde et à rejeter le matérialisme pour se concentrer sur l’humain. Quand elle arrive en France pour faire Sciences Po Paris, c’est un grand décalage qui l’attend. Elle conforte alors sa vision de la vie aux autres jeunes gens de son âge. Elle s’habitue à ce nouveau rythme, mais c’est la perpétuelle recherche du « reste du monde » qui la guide et la mène au journalisme. Elle découvre la radio, elle collabore d’ailleurs toujours à Radio Ethic, puis le média web. Ses domaines de prédilection : le sport, pour sa dimension d’échanges et partages, et l’écologie bien sûr. Elle la vit au quotidien en se déplaçant à bicyclette et trouvant toujours une astuce récup’ pour ne pas acheter neuf inutilement. Elle rejoint l’équipe de Toutvert.fr en 2016, dont elle devient rapidement un pilier central !

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page