Amaryllis : signification forte mais entretien facile !

Plante à bulbes appartenant à la famille des Amaryllidaceae, l’amaryllis est souvent plantée en période hivernale et se développe rapidement. Sa période de floraison est d’ailleurs comprise entre l’automne et le printemps de l’année suivante. Comment planter et entretenir l’amaryllis ? Quelles sont les significations attribuées à cette plante ? Quelles sont les méthodes à suivre pour la faire refleurir ?


Les différentes significations de l’amaryllis

Étymologiquement, le terme amaryllis (amarullis, en grec) est associé aux mots « scintillant » et « splendide ».

On retrouve son origine, dans un poème de Virgile, qui évoque l’amour d’Amaryllis, une nymphe, pour Alteo, un simple jardinier. Pour lui déclarer sa flamme, la nymphe se perce, chaque jour, le cœur avec une flèche dorée, sur le pas de sa porte, pendant un mois. Malheureusement pour elle, le jardinier resta insensible à ses charmes. Cette légende mythologique est à la base de l’association de l’amaryllis à la couleur rouge.

Dans le langage des fleurs, l’amaryllis est associée à l’orgueil au XIXème siècle. Époque au cours de laquelle la fierté était considérée comme un atout charme. L’association à l’orgueil est toujours actuelle.

Plantation et entretien de l’amaryllis

Reconnaissable à ses fleurs en forme en trompette, l’amaryllis présente une hampe florale. Pour planter un bulbe, il est préférable de choisir un pot, dont le diamètre atteint environ 15 cm. Remplissez le pot, à moitié, de terreau et de tourbe. Enfoncez-y légèrement votre bulbe et reposez le mélange de terreau et tourbe par-dessus (ne pas le remplir complètement). Vous pouvez acheter des bulbes de qualité, dans une jardinerie.

L'élégante amaryllis
L’élégante amaryllis

Pour réaliser votre plantation, privilégiez les mois compris entre octobre et avril.

Placez ensuite le pot contenant le bulbe, dans une pièce éclairée où le soleil est bien présent. Privilégiez une température constante (comprise entre 21 et 23 degrés). Arrosez de manière modérée, en début de floraison, puis augmentez l’arrosage, en pleine floraison. Il est également important de couper les hampes défleuries, au fur et à mesure, ainsi que d’assurer l’apport d’engrais, tous les quinze de jours.

L’amaryllis blanc ?

Il existe plus de 80 variétés de cette plante ! Si la plus connue (et de loin !) est l’amaryllis rouge, nommée « Red Lion », la floraison de ce bulbe se décline sous un grand nombre de couleurs, comme l’orangé, le jaune, le rose tacheté, le fuchsia, mais aussi le blanc.

Élégante, cette couleur de fleur embellit discrètement un intérieur.

L'élégante amaryllis
L’élégante amaryllis

En vase : comment conserver des amaryllis coupées ?

Si vous avez reçu un bouquet d’amaryllis coupées, coupez environ 1 cm de tige, en biseau, avant de les déposer dans un vase rempli d’eau.

Déposez le vase dans une pièce fraîche et éclairée. En effet, la chaleur peut entraîner une maturation plus rapide des fleurs. Elles faneraient alors plus rapidement. En général, les fleuristes associent un produit de conservation, à mélanger à l’eau du vase, à défaut versez dans l’eau une cuillère de bicarbonate de soude.

Faire refleurir l’amaryllis

Pour la faire refleurir, il faut arrêter d’arroser la plante, au moment des mois d’automne (septembre-octobre). Coupez ensuite les fleurs jaunies. Laissez le bulbe, au sec, dans un pot et conservez-le dans une pièce fraîche (la cave, par exemple).

Reprendre le pot vers décembre/janvier et remplissez-le à nouveau de terreau frais (mélange de terreau et tourbe, comme fait précédemment). Commencez l’arrosage régulier.

La deuxième année, la plante peut pousser sans donner de fleurs, continuez alors à en prendre soin de la même façon, elle fleurira à nouveau l’année suivante.

La rédaction de Toutvert.fr vous recommande les articles suivants sur le thème du jardinage :




Outbrain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *