Maison & Jardin

L’alpaga : une laine légère et soyeuse qui tient bien chaud

Pour tout savoir sur ses propriétés exceptionnelles

L’alpaga est une fibre naturelle de grande qualité !

Surnommée la « fibre des dieux », la toison des alpagas était autrefois destinée à la noblesse inca, mais depuis elle s’est démocratisée. La laine d’alpaga est fine, légère et thermique. Mais ses propriétés sont encore nombreuses ! Dans cet article, découvrez tous les secrets de la laine d’alpaga ainsi que ses diverses utilisations.

Définition : qu’est-ce que l’alpaga ?

Élevage d’alpaga

L’alpaga est le plus petit des camélidés. Il vit dans la Cordillère des Andes en Amérique du Sud. Mais aujourd’hui, de nombreux élevages peuvent être retrouvés aux quatre coins de la planète.

Alpaga suri et huacaya

Deux sortes d’alpagas existent : le huacaya dont la toison évoque celle du mouton et le suri se distinguant par des poils formant de grosses mèches.

Autres informations à savoir sur les alpagas :

  • Un alpaga produit 2,5 kilos de laine environ par an.
  • La pousse est d’un centimètre par mois environ.
  • Contrairement à la toison des moutons, celle des alpagas ne contient pas de suint. Elle est dite sèche.

Qu’est-ce que la laine d’alpaga ? 

L’alpaga est la fibre textile donnée par l’alpaga (ou le lama pacos). Cette fibre est une matière haut de gamme plus chaude, plus douce, plus résistante et plus légère que la laine de mouton. Elle reste encore mystérieuse pour beaucoup de personnes, car elle allie solidité et douceur comme aucune autre fibre.

La fibre d’alpaga se décline en une multitude de couleurs. D’ailleurs, cette fibre possède la plus grande diversité de coloris au monde : 22 couleurs peuvent être distinguées chez les alpagas.

Comme indiqué ci-dessus, différentes qualités d’alpagas peuvent être retrouvées : il y a celle du suri qui est meilleure que le huacaya.

La laine d’alpaga est rare : la production mondiale est d’environ 5000 tonnes par an. Son prix est donc assez élevé : il faut compter entre 20 et 40 euros le kilo pour la laine brute, soit 160 euros une fois qu’elle est filée.



Les propriétés de la laine d’alpaga

La laine obtenue grâce aux alpagas permet de concevoir des vêtements résistants, chauds, légers et isolants.

En effet, cette laine présente un pouvoir isolant 7 fois supérieur à celui de la laine de mouton. Sa douceur est également incroyable et se rapproche de celle du cachemire. Cette laine vous protégera donc du froid avec douceur sans pour autant vous faire transpirer du fait de ses vertus thermorégulatrices.

Cette laine a aussi l’avantage d’être très légère. Elle est donc agréable à porter et respecte les peaux sensibles.

Autre avantage de cette matière : elle présente une très grande résistance et ne bouloche presque pas. Ces caractéristiques permettent de prolonger la durée de vie de votre vêtement.

Alpaga : comment l’entretenir ? 

La laine d’alpaga ne doit pas être entretenue n’importe comment. Vos vêtements doivent être nettoyés à sec ou à la main avec de l’eau froide. Si vous souhaitez les laver en machine, ceci est possible, à condition de programmer votre lave-linge sur cycle délicat.

Pour vous éviter des erreurs et pour un nettoyage efficace de vos textiles en alpaga, voici quelques conseils pratiques :

  • Pour le lavage à la main, ne frottez pas et ne tordez pas vos vêtements. La température doit quant à elle être de 37°C.
  • Pour le lavage en machine à laver : lancez-la sur cycle délicat et eau froide. Si vous avez un sac en filet, n’hésitez pas à l’utiliser.

Attention ! Certains produits ne doivent pas être utilisés comme l’assouplissant, la javel et le chlore.

Pour ce qui est du séchage, faites sécher votre vêtement à plat en évitant de l’exposer au soleil. Le séchage en machine est quant à lui interdit.

Conseil si vous optez pour le lavage à la main : enroulez votre vêtement dans une serviette de toilette pour absorber l’humidité et pour l’essorer. Faites-le ensuite sécher à plat en le retournant de temps en temps.

De son côté, le repassage doit être doux. Et n’oubliez pas de disposer une serviette éponge dessus pour éviter de feutrer la laine.

Les avantages et inconvénients des vêtements en alpaga

La laine d’alpaga présente des atouts non négligeables :

  • Elle se décline en une multitude de couleurs.
  • Elle est résistante et durable dans le temps.
  • Elle est délicate et douce au toucher.
  • Les vêtements conçus en cette matière ne s’effilochent pas et ne créent pas d’électricité statique.
  • Elle a un fort pouvoir isolant : elle peut donc être utilisée dans différentes conditions climatiques.
  • Elle conserve sa brillance naturelle même après avoir été blanchie.

Du côté de ses inconvénients, l’alpaga a un coût élevé.

Alpaga : quel est son prix ?

Le prix moyen d’un kilo de laine se situe autour de 20 euros, mais il peut grimper jusqu’à 40 euros. Une fois filée, son prix atteint 160 euros.

Pour trouver facilement de la laine d’alpaga, la solution la plus simple est d’utiliser internet. De nombreuses boutiques en ligne en commercialisent de différentes couleurs.

Pour en savoir plus

La rédaction de Toutvert vous conseille aussi :

Julie Pilat

Née en 1991 à Lyon, Julie n’a jamais quitté sa ville natale. Diplômée d’une Licence en Langues étrangères (anglais et espagnol), puis d’un Master 2 « Management des Organisations et des Entreprises », elle s’est lancée en tant que rédactrice freelance en septembre 2016. Depuis toujours, elle est passionnée par l’écriture. Adepte également des produits bios et du développement durable, elle a réussi à combiner ses deux passions en devenant rédactrice web pour Toutvert en 2017. Durant son temps libre, elle aime voyager, lire, se balader au beau milieu de la nature et découvrir de nouveaux petits villages.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer