Alimentation

Les aliments riches en nickel

Focus sur les aliments riches en ce sel minéral

Il est nickel-chrome pour les pare-chocs des voitures, la quincaillerie et les batteries rechargeables. Le nickel joue aussi un rôle utile à l’organisme, à la condition de ne pas être en excès. Focus sur les aliments riches en nickel.

Nickel, un oligo-élément

Le nickel est un oligo-élément : autrement-dit, un sel minéral qui intervient dans plusieurs réactions biochimiques et métaboliques de l’organisme. Présents en quantité infinitésimale, les oligo-éléments sont toxiques à dose importante.

En l’occurrence, la dose normale de nickel dans l’organisme d’un adulte est de 500 µg, stockée principalement dans les poumons, la glande thyroïde, les glandes surrénales et les reins.

Les aliments riches en nickel
Les aliments riches en nickel

Nickel dans le corps humain

Le nickel contribue à la bonne assimilation du fer : si bien qu’il joue un rôle en cas d’anémie liée à une mauvaise assimilation, ou à une carence en fer.

Quel est le rôle du nickel ?

Le nickel contribue à augmenter l’effet de l’insuline : là, il joue donc un rôle très précis dans l’assimilation des glucides.

En association avec le cobalt, autre oligo-élément, le nickel régule la sécrétion de sucs digestifs et d’insuline par le pancréas.

Le nickel a également un rôle hypotenseur, car il régule également la production d’adrénaline.

Nickel, des carences inexistantes

L’apport journalier de nickel se fait par l’alimentation : les besoins infinitésimaux de 75 µg (microgrammes) sont facilement couverts, y compris par une alimentation frugale. En Europe, ces apports sont de l’ordre de 110 à 230 µg.

Si bien que l’Afssa ((Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments) n’a pas fixé pour le nickel, d’apport nutritionnel conseillé. En revanche, l’Afssa a fixé le seuil de 600 µg, au-delà duquel la présence de nickel est potentiellement toxique pour l’organisme.



Liste des aliments riches en nickel

Les aliments riches en nickel sont les suivants :

  • le chocolat noir (à 70% de cacao),
  • les céréales (… du petit-déjeuner),
  • les légumineuses (surtout la soja),
  • les fruits (figue, ananas, pruneau, framboise, poire, pomme, rhubarbe, datte )
  • les graines d’oléagineux (noix de pécan, noix de cajou, graines de sésame, graines de tournesol, amandes, noisettes),
  • les légumes (petits pois, épinards, haricots verts, haricots blancs, haricots rouges, lentilles, poireaux, laitue),
  • les fruits de mer (huîtres, crevettes, moules).

Où trouver du nickel dans l’alimentation ?

Le nickel sort souvent perdant des associations alimentaires : dès lors qu’il se trouve en compétition au niveau digestif avec du fer, du cuivre ou du zinc, le nickel n’est plus absorbé par l’intestin.

De même le lait, le café, le jus d’orange, les phytates contenues dans certaines céréales empêchent l’absorption du nickel. Eh oui, vous avez reconnu votre petit-déjeuner. Disons qu’il n’est pas le moment le plus nickel de votre journée !

Néanmoins, une alimentation variée couvre largement les besoins quotidiens en nickel.

Les aliments riches en nickel
Les aliments riches en nickel

Les allergies au nickel

Nickel, les allergies cutanées

Bijoux fantaisies, fermetures éclair, certaines boucles de ceinture, pièces de monnaie (de 1 et 2 euros) contiennent du nickel. Si bien que si vous ne supporte pas vos bijoux fantaisie, il y a fort à parier qu’ils contiennent du nickel.

Cette allergie se manifeste par une dermatite de contact, des rougeurs, une irritation, voire une inflammation douloureuse, susceptible de se muer en eczéma. Jusqu’à présent, bijoux fantaisie obligent, les femmes étaient plus concernées que les hommes.

Nickel, allergie due à un piercing

Se faire percer les oreilles n’est plus l’apanage des femmes : si bien que les allergies aux boucles d’oreille contenant du nickel concernent aussi ces messieurs.

Certaines personnes y sont allergiques. Or, l’excès de nickel dans l’organisme joue un effet démultiplicateur sur cette sensibilité, pouvant occasionner de l’eczéma.

Allergie au nickel : yeux et maquillage

Bien des maquillages contiennent du nickel : y compris certains qui s’affichent « bio », le nickel étant un produit naturel. Comment les reconnaître, avant- même d’avoir une allergie ? Leur composition commence par les deux lettres « CI », indicateur de sa présence.

A noter qu’une sensibilité de votre organisme au nickel – ou bien un excès de nickel dans l’organisme – démultiplie une allergie cutanée au nickel.

Allergie au nickel dentaire

Les prothèses dentaires en nickel-chrome sont heureusement de moins en moins utilisées : inesthétiques, elles peuvent encore l’être pour les molaires et, hélas, pour les couronner les dents enfantines. Or, ce métal semi-précieux est potentiellement allergène, galvanisant, et diffuse dans l’organisme.

A ce jour, les prothèses dentaires en nickel-chrome ne sont pas interdites en France. Mieux vaut les éviter : a minima demander un test anti-allergène, sachant que le plan 100% santé vous permet d’accéder à des prothèses dentaires entièrement remboursées en zircone, depuis le 1er janvier 2020.

Les pathologies

Le cancer du poumon et du nez n’est jamais provoqué par l’alimentation, mais par l’inhalation. Les profils exposés concernent certains métiers de la métallurgie et de la fabrication de composants électriques.

Sans oublier les fumeurs, qui respirent du nickel avec leur cigarette.

Nickel, casserole

Les bonnes casseroles sont en inox (acier inoxydable). L’Afssa a fixé à 300 microgrammes, le seuil maximal de transfert de nickel vers les aliments, lors de la cuisson.

Vigilance à l’eau du robinet

Si vous êtes allergique au nickel, faites couler l’eau du robinet, afin de ne pas boire le premier jet, potentiellement riche en nickel.

Nickel, pas dans votre assiette

Si vous êtes allergique au nickel, la casserole en inox est l’ustensile à bannir : a fortiori si vous faites une préparation acide : tomates et sauce tomate, par exemple, dont l’acidité favorise le transfert du nickel de la casserole aux aliments.

Aliments pauvres en nickel

Adeptes des protéines animales, soyez contents : le viande contient moins de nickel que les végétaux. Et cela est vrai pour les produits laitiers et leurs dérivés.

Si vous aimez la verdure, préférez les feuilles plus anciennes à celles plus fraîches, ces dernières ayant un taux de nickel plus élevé. Évitez l’ail et l’oignon, qui en contiennent beaucoup. A l’inverse, forcez sans sourciller sur les champignons, qui en sont exempts. Et côté fruits, consommez bananes, pommes et agrumes.

Bannissez, en tous les cas, les boissons en canettes, qui vous font boire du nickel en même temps : surtout les canette de bière !

Pour en savoir plus

La rédaction de Toutvert.fr vous propose la lecture d’autres articles :

Pascale

Née en 1960 à Dakar au Sénégal, Pascale est toujours un peu cet enfant qui a grandi au bord de la mer, même si elle vit aujourd’hui à Paris. Les obligations professionnelles de ses parents l’ont amené à voyager à travers le monde et à rejeter le matérialisme pour se concentrer sur l’humain. Quand elle arrive en France pour faire Sciences Po Paris, c’est un grand décalage qui l’attend. Elle conforte alors sa vision de la vie aux autres jeunes gens de son âge. Elle s’habitue à ce nouveau rythme, mais c’est la perpétuelle recherche du « reste du monde » qui la guide et la mène au journalisme. Elle découvre la radio, elle collabore d’ailleurs toujours à Radio Ethic, puis le média web. Ses domaines de prédilection : le sport, pour sa dimension d’échanges et partages, et l’écologie bien sûr. Elle la vit au quotidien en se déplaçant à bicyclette et trouvant toujours une astuce récup’ pour ne pas acheter neuf inutilement. Elle rejoint l’équipe de Toutvert.fr en 2016, dont elle devient rapidement un pilier central !

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous vous conseillons aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer