Alimentation du chat : comment bien nourrir son compagnon ?

Quantité et Fréquence d’Alimentation pour un Chat en Bonne Santé

By Pascale

Alimentation du chat : comment bien prendre soin de lui ?

Alimentation du chat : à la table, non! Le régime alimentaire de votre chat mérite plus que cela. En effet, votre chat est un grignoteur-né, un petit gourmet qui aime ses routines et ses petites habitudes. Mais ce n’est pas parce qu’il grignote qu’il doit manger n’importe quoi.

Il est essentiel de se concentrer sur l’alimentation du chat, celle qui convient à sa santé et à son bien-être. Dans cet article, nous allons explorer le monde fascinant de l’alimentation féline, comprendre ses besoins spécifiques et découvrir comment vous pouvez aider votre compagnon à fourrure à mener une vie saine et heureuse.

Quantité et fréquence de l’alimentation du chat

Comprendre la Quantité et la Fréquence de l’Alimentation du Chat pour une Vie Plus Saine.

Jusqu’à seize repas par jour !

Cela confine à des collations à répétitions : votre chat fait six à seize repas par 24 heures, en moyenne toutes les deux à trois heures, avec une préférence pour les repas nocturnes. Des repas de quatre à sept minutes. Inutile de se plier à son rythme : pourvu qu’il ait appris de bonne heure à être autonome, votre chat gère sa gamelle en libre-service.

D’ailleurs, il sait très bien réclamer, si elle est vide !

Quelle quantité lui donner ?

Par jour, environ 50 grammes de ration alimentaire par kilo de son poids. Si sa gamelle est vide l’après-midi, vous remarquerez que cela lui indiffère : c’est le moment de la journée où il mange le moins.

Alimentation du chat : comment bien prendre soin de lui ?
Alimentation du chat : comment bien prendre soin de lui ?

Attention, si votre chat est castré, il aura moins tendance à gambader et compensera l’ennui par la gamelle. A vous de veiller à ne pas trop la remplir, ni céder à son insistance, en se collant à vos mollets. Sachez aussi qu’il existe des aliments allégés pour chat… si, si, plus riches en fibres et qui lui donneront la sensation d’être rassasié.

Alimentation du chat : les règles à suivre

La paix et la tranquillité

Très important, un chat se restaure dans le calme : sans se salir les moustaches. Placez sa gamelle plate dans un coin tranquille. Et bannissez le bol.

A manger, mais aussi à boire

Par nature, le chat n’aime pas non plus l’eau à boire. Une partie de son hydratation provient de son alimentation humide. Néanmoins, n’omettez jamais de le pourvoir en eau, disposée à côté de sa gamelle de croquettes. Remarquez, certains chats aiment boire au robinet : laissez alors couler un mince filet d’eau, de manière à ce qu’il lape une eau à température et avec un jet pas trop puissant.

O mes chères habitudes

La vie de chat est un éternel rendez-vous avec ses repères que sont ses habitudes. Ne modifiez pas constamment la place de sa gamelle. Et ne variez pas tout à trac son alimentation : il n’y trouvera aucun plaisir.

Pour le déshabituer à être un monomaniaque des croquettes, modifier sa ration à dose homéopathique. Et oubliez les saveurs exotiques en tout genre, vous ne faites plaisir qu’à vous.

Croquettes ou pâtée ?

C’est vrai, les croquettes sont idéales : pour vous et pour votre chat. Pratique, de n’avoir rien à préparer, avec la bonne conscience d’une alimentation équilibrée. Les croquettes présentent tous les avantages : équilibre, hygiène, ration facile à donner à vue d’œil, nourriture à température et qui vieillit bien… pas d’insectes pour voleter autour, surtout en été. Et même, tant qu’à faire, entretien de sa dentition en même temps que le chat les croque.

Alimentation du chat : comment bien prendre soin de lui ?
Alimentation du chat : comment bien prendre soin de lui ?

Pourtant, la « bi-nutrition » a du bon : à force, les croquettes génèrent des calculs rénaux. Or, le chat y est précisément sujet, surtout s’il est castré. Et les pâtées sont plus riches en eau, qui lui évitent de faire trop de gras. Là encore, ne variez pas à l’infini les pâtées : votre chat ne se lasse jamais d’une habitude.

L’herbe à chat, partie intégrante de son équilibre alimentaire ?

Là à vous de voir : surtout si vous habitez en appartement, n’hésitez pas à tester. Le purgatif pourrait être bienvenu. Mais c’est vraiment au cas par cas : un chat s’y intéresse, un autre préfère l’herbe sèche à l’herbe fraîche, un troisième y sera indifférent.

Jamais de mignardises pour votre chat !

Oui, c’est tentant : un petit biscuit pour Minou. Ou bien les reliefs de votre propre repas. C’est définitivement non : vous prenez carrément le risque de l’empoisonner. Le pire ? Le chocolat. Soyez intraitable avec vous-même, gardez-le pour vous.

Pour en savoir plus

La rédaction de Toutvert.fr vous suggère ces autres articles sur les animaux domestiques :

Laisser un commentaire