Chiens

Akita Inu : une adorable race de chien japonais

Une boule de poils très fidèle

A la fois casanier et combatif, l’Akita Inu est un chien très affectueux qui sera un compagnon fidèle et attentif à condition de savoir communiquer avec lui et de le respecter.

Akita Inu : une adorable race de chien japonais

C’est un très bon chien de compagnie qui trouvera sa place dans une famille attentionnée.

L’histoire de l’Akita : un chien japonais millénaire

La race « Akita Inu » signifie littéralement en japonais le chien de la province d’Akita. Les premières traces de ce chien datent du 3ème siècle où il est représenté sur une gravure. Mais c’est au 17ème siècle qu’il devient populaire.

Au 19ème il frôle la disparition : en cause, les combats de chiens puis la Seconde Guerre Mondiale. Mais depuis le milieu du 20ème siècle, de nombreux efforts ont été faits pour sauver cette race de chien.

Autrefois, l’Akita était réservé aux membres de la famille royale et de l’aristocratie. Une tradition spécifique veut que l’on utilise un vocabulaire spécial pour s’adresser à un Akita, une sorte de code chiffré qui lie la race humaine à ces chiens particuliers. Aujourd’hui, ce chien est bien répandu à travers le monde.

L’aspect de l’Akita Inu

Il fait partie de type Spitz et Primitif, comme le Husky sibérien, le Malamute d’Alaska, le Samoyède, le Spitz, le Shiba Inu, et le Chow-Chow et le Basenji.

À l’apparence proche d’un loup, il a une taille moyenne. Sa carrure massive impose le respect, il est beau à regarder et dégage une certaine élégance et c’est un chien très harmonieux..

  • Hauteur. En moyenne les mâles varient de 64 à 70 cm, tandis que les femelles sont un peu plus petites, allant de 58 à 64 cm.
  • Poids. Le mâle pèse de 30 à 45 kg, la femelle de 20 à 30 kg.
  • Tête. Il a un crâne plutôt large et le front est bien espacé. Sa truffe est assez grande et de couleur foncée. Et les oreilles sont droites et légèrement inclinées vers l’avant.
  • Museau. Il est pointu, le passage nasal est droit et pas particulièrement long. Il a des dents solides et non proéminentes. Les yeux sont petits et de couleur sombre.
  • Corps. C’est un chien robuste et musclé, aux pattes fortes et bien charpentées. Le poil est long et doux, le sous-poil est plutôt dense. Sa queue tout aussi riche qu’il porte enroulée sur sa croupe.
  • Robe. Son poil et sous-poil sont très denses. Les couleurs standard sont le blanc, le fauve, le sésame et le tigre. Toutes ces quatre couleurs doivent avoir des poils blanchâtres (appelés urajiro) sur les côtés du museau et des joues ainsi que sous les mâchoires, la gorge, la poitrine, le ventre, le dessous des cuisses et l’intérieur des membres.

C’est un chien blanc, brun ou gris au beau pelage qui rappelle parfois un « nounours ». Cela ne doit pas pour autant faire oublier son aspect combatif, mais il est vrai qu’il est très fidèle.

La robe de l’Akita Inu

La couleur du sous-poil de l’animal adulte est blanche. La coloration extérieure n’est donnée que par la nuance du sous-poil.

Les seules couleurs admisent de sa robe sont : aka (rouge), tora (bringé) et shiro (blanc). Le bringé a trois options supplémentaires : noir, rouge et argenté.



  • Akita Inu rouge. La couleur la plus courante, mais il est important de faire la différence entre le rouge de la tête et le blanc du museau et des joues, c’est-à-dire l’urajiro, soit nette. En fait, le masque de l’akita est un détail qui caractérise la race. Les teintes vont du doré au rouge vif.
  • Akita Inu blanc. La seule couleur qui n’a pas l’urajiro.
  • Akita Inu bringé. Le bringé a trois options supplémentaires : kurotora (bringé noir), akatora (bringé rouge) et shimofuri (bringé argenté). Il a des rayures d’un gris clair ou foncé, du plus faible, c’est-à-dire le Mismark, un chien également appelé Bringé blanc, car elles ne sont pas très évidentes, en passant par le Bringé rouge et terminant avec les rayures noires.
  • Akita Inu gris. C’est un sous-type appelé Shimofuri, avec le poil gris-argent, appelé aussi Bringé argenté ou Silver Brindle.
  • Akita Inu sésame. Chaque poil est de trois couleurs, noir à l’extrémité, rouge et blanc. La triple couleur de ces poils est répartie sur tout le corps, à l’exception des parties blanches de l’urajiro.
  • Akita Inu noir. Il n’existe pas de chien de cette race qui soit tout noir. Il s’agit alors d’un Bringé d’un noir très foncé avec des rayures très denses et grandes, il a une robe noire totale.

Ce chien japonais change de pelage 2 à 3 fois par an d’une manière massive. Bien qu’il vaille mieux parler d’une véritable mue, plutôt que d’une simple perte de poils. En période de mue, il est nécessaire de le brosser abondamment et très régulièrement. Cela réduira la chute des poils dans la maison.

Akita Inu nain

Il n’existe pas d’Akita de petite, moyenne ou grande taille. Il y a l’Akita, point !

Ses cousins très semblables mais plus petits sont les Shiba, qui est une race différente.

Les plus grands, en revanche, sont les Akita américains, également une race à part, car elle est croisée avec des molossoïdes.

Quel est le chien le plus fidèle ? C’est l’Akita Inu

C’est sans doute l’Akita !

Au Japon, on raconte encore l’histoire de Hachikō, un chien Akita qui aurait pendant 10 ans attendu son maître à la gare où il avait l’habitude de le retrouver alors que celui-ci était mort ! Et en hommage à sa loyauté et à sa fidélité, une statue y a été érigée !

Tout le monde connaît cette histoire, surtout après le film avec l’acteur Richard Gere dans le rôle du protagoniste ‘humain’.

akita chiot allongé sur un mur

C’était un mâle Akita lnu blanc. À l’âge de 2 mois, il a été adopté par Hidesaburo Ueno, un professeur du département d’agriculture de l’université impériale de Tokyo, qui l’a emmené dans sa maison de Shibuya. Le professeur Ueno, qui faisait la navette entre son domicile et son lieu de travail, prenait le train à la gare de Shibuya tous les matins pour se rendre au travail.

Son chien fidèle l’accompagnait toujours et le retournait à la gare pour l’attendre lorsque le professeur rentrait du travail.

Le 21 mai 1925, Ueno meurt subitement d’une attaque cérébrale pendant une conférence à l’université. Hachiko, comme tous les jours, est arrivé à la gare à 5 heures de l’après-midi (l’heure à laquelle son maître arrivait habituellement), mais le professeur Ueno ne s’est pas présenté. Le chien a attendu en vain son arrivée. Néanmoins, il est retourné à la station le lendemain et l’a fait pendant les jours suivants. Malgré les années qui passaient et le vieillissement, le chien continuait à se rendre à la gare à l’heure où son défunt maître devait arriver.

Le 8 mars 1935, Hachiko meurt de la filariose, à l’âge de 11 ans, après avoir attendu pendant 10 ans sans interruption le retour de son maître.

Cette histoire a eu un impact considérable sur l’opinion publique de l’époque et Hachiko est rapidement devenu un emblème d’affection et de loyauté au Japon.

En 1934, une statue a été dédiée au fidèle animal et, au fil des ans, son histoire a fait l’objet de films et de livres. Également connu sous le nom de Chuken Hachiko (littéralement ‘chien fidèle Hachiko’), son vrai nom n’était que Hachi, qui signifie en japonais « huit », un nombre considéré comme propice (le suffixe « ko » est utilisé comme nom d’animal).

Hatchi
Prix: 9,98 €
Prix mis à jour le 29-11-2022 à 9:36 PM.

L’Akita américain et l’Akita Inu : deux grand cousins

Si l’Akita américain a les mêmes origines que son cousin japonais, les deux sont devenus au fil du temps un « poil » différent.

En effet, l’Akita américain est une branche développée aux États-Unis. Il se différencie de son cousin japonais par son apport de sang de Berger allemand. Cela fait de lui un chien plus indépendant et fier.

Ainsi, il sera un excellent chien de garde, mais il conserve son côté affectueux ! D’aspect physique, il est aussi plus grand et imposant que son cousin nippon, il est d’ailleurs surnommé le grand chien japonais.

Quelle est la différence entre un Akita Inu et un Shiba Inu ?

Les deux chiens ont en commun leur apparence et leurs couleurs semblables à celles du loup, ainsi que l’urajiro, la fourrure blanchâtre caractéristique des côtés du museau, des joues, de la partie inférieure de la mâchoire, du cou, de la poitrine et du ventre, de la partie inférieure de la queue et de la partie intérieure des membres.

Ils partagent également les mêmes traits de caractère.

Akita Inu

Ce sont des chiens forts, têtus et fiers, ils s’attachent à très peu de membres du foyer et écoutent rarement les étrangers ou font la fête avec eux.

Tous deux sont calmes et incroyablement propres dans la maison, mais le Shiba atteint des niveaux de caractère qui le rapprochent presque de ceux d’un félin. Ils sont très indépendants, et choisissent les ordres auxquels ils veulent obéir.

Il faut donc les traiter avec respect, ce ne sont pas des chiens faciles et il est conseillé d’éviter les jeux agressifs, surtout ceux qui ont trait à la possession.

Mais ils diffèrent sur certains points.

  • Akita. Originaire du Japon, où il aidait les samouraïs à la guerre et tenait compagnie aux aristocrates shoguns, il a longtemps été considéré comme un chien de la famille royale et a donc été sauvé pendant la guerre. Massif et musclé, il est nettement plus grand que le Shiba (60-70 cm de haut, pesant 35-55 kg) et a besoin d’un exercice constant et intense.
    Il a des yeux sombres et profonds dont l’extrémité pointe fortement vers le haut, ce qui le différencie du Shiba, qui a les yeux plus ouverts.
    Il a un poil court et rude qui doit être brossé au moins une fois par semaine pour le garder en bonne santé. Il sera nécessaire d’utiliser une brosse rigide. Il change de pelage deux fois par an et ne doit pas être baigné, sauf si cela est strictement nécessaire, car son pelage a une imperméabilité naturelle qui peut être perdue avec l’eau.
  • Shiba. Il est censé être originaire de Chine et a été menacé d’extinction pendant les années de guerre mondiale. Il s’adapte beaucoup mieux aux changements de son environnement que l’Akita. Plus vif et affable, il est intelligent mais aussi compliqué à dresser.
    Il est plus compact et plus petit que l’Akita (35-42 cm de haut, pesant 7-13 kg), bien que musculairement très fort. Ses yeux sont plus ouverts et moins en amande que ceux de l’Akita. C’est un chien très actif et curieux, qui a besoin de beaucoup d’exercice.
    Il a un pelage rude, clairsemé et court qui est facile à entretenir. Un brossage par semaine est suffisant et il ne doit pas être mouillé pour ne pas perdre l’imperméabilité naturelle de son pelage, qui le protège de la chaleur et du froid. Il doit courir et se défouler régulièrement. Il a besoin de vivre à l’extérieur, dans le jardin pour pouvoir courir et jouer.

Le caractère de l’Akita Inu :  tempérament de feu dans un gant de velours

Il est à la fois affectueux avec l’homme et combatif. Il a un caractère de dominant, ce qui est un point important à prendre en compte pour ceux qui auraient déjà un chien à la maison.

C’est un animal vif qui va souvent chercher l’affrontement quand il rencontre un autre chien du même sexe (surtout en ce qui concerne les mâles).

Il est donc recommandé de l’éduquer dès le plus jeune âge pour qu’il apprenne à cohabiter avec les autres chiens.

Akita Inu sur des feuilles mortes

Avec les animaux plus petits que lui, il n’y a par contre généralement aucun souci de cohabitation. Avec les hommes, il est plutôt un chien d’intérieur qui peut donner beaucoup d’affection. Il a évidemment besoin de balades et de se dépenser physiquement.

Cependant s’il peut faire physiquement penser au Husky de Sibérie, il n’est pas capable de vivre dans le froid et de tracter de lourdes charges comme ce dernier : il appréciera plutôt d’être au coin du feu que dans la neige !

Ce chien se plaît donc avec les hommes mais il a une réserve naturelle qu’il faut respecter : inutile de le « corriger » si lors d’une première rencontre il baisse les oreilles, il lui faut un certain temps pour analyser la situation, c’est aussi son point fort : il est fin observateur !

Il est donc très important de bien l’éduquer et de le sociabiliser. Pour cela, n’hésitez pas à suivre des cours ou du moins les conseils de dresseurs professionnels.




Comment bien éduquer un Akita Inu, une boule de poils fidèle ?

Des ordres clairs et des techniques de renforcement positif sont les meilleures stratégies pour dresser ce chien qui, malgré son apparence douce, a la tendance à s’affirmer.

C’est pourquoi il est très important de le dresser dès son plus jeune âge, en lui apprenant à respecter des règles simples mais importantes.

Il a besoin d’un propriétaire expérimenté qui connaît bien le chien et sait comment l’éduquer. Et il est très important de les éduquer fermement dès le stade de chiot.

Il est préférable de le socialiser suffisamment. Il est toutefois possible que votre chien n’aime pas le contact avec d’autres chiens, car c’est un chien solitaire qui n’a souvent besoin que de la compagnie de sa famille.

Vous devez apprécier sa fierté et son indépendance, car il s’avérera être un chien d’une loyauté sans faille, un merveilleux compagnon à avoir à vos côtés en permanence.

L’élevage d’un Akita Inu

Avant d’acheter un chien, il faut bien définir quelles sont vos envies, besoins et capacités. Par exemple: « Ai-je envie d’un chien d’intérieur ou d’extérieur ? Est-ce que je souhaite un chien de garde ou un toutou qui reste sur mes genoux ? ».

Quand votre choix est fait, il y a quelques questions qu’il ne faut pas oublier de poser à l’éleveur.

Demandez-lui si le chiot ou ses ascendants souffrent de problèmes physiques ou de maladies, telle que la dysplasie de la hanche ou des troubles oculaires ou la leptospirose, comme cela peut être le cas chez certains chiens.

Akita Inu




Et quels sont évidemment ses grands traits de caractère.

Attention, lors de l’achat, pour vous protéger en tant qu’acheteur, il existe une réglementation stricte régissant l’acte de vente. Si les 2 parents du chien ont un pedigree, le chien doit être inscrit au LOF (Livret des Origines Français) : exigez cette attestation.

Et dans tous les cas, demandez :

  • un acte de vente rédigé à l’écrit et signé par les 2 parties
  • un certificat d’identification (tatouage ou puçage électronique)
  • le carnet de vaccination à jour et dûment signé par un vétérinaire

Quel est le prix d’un Akita Inu ?

Ces chiens japonais sont rarement vendus en animalerie à cause de leur comportement combatif à l’égard des autres chiens. Il faudra donc vous adresser à un élevage spécialisé si vous souhaitez en acquérir un.

Si par chance, vous en trouvez tout de même en animalerie le prix du chiot sera moindre qu’en élevage (1 000€ environ), mais son éducation et son origine ne seront certainement pas aussi bien contrôlées qu’en élevage.

Pour un chiot « pur », non croisé, il faudra alors compter environ 2 500 euros et encore plus s’il vient d’un élevage du Japon.

Adeline

Née en 1983 dans le sud-ouest de la France, Adeline a grandi à la campagne avant de partir à Toulouse, puis Paris, pour poursuivre ses études. Diplômée en sciences de gestion, elle travaille en Allemagne et en Angleterre puis regagne Paris. A la naissance de son premier fils, elle décide de changer de vie professionnelle et de s’orienter vers un domaine qui a plus de sens pour elle, à savoir l’écologie et le développement durable. En 2013, elle rejoint Toutvert où elle peut s’exprimer par la plume sur des sujets de l’économie verte qui lui sont importants. Elle crée en parallèle une activité de conseils et sensibilisation au développement durable (www.environa.eu). En 2016, elle devient rédactrice en chef et responsable éditorial de Toutvert France.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous vous conseillons aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page