Animauxfeatured

L’aigle, le roi des animaux

Il est l’un des rapaces les plus majestueux. Focus sur l’aigle !

Aigle : présentation et information

L’aigle, un rapace diurne

Dire de quelqu’un qu’il n’est pas un aigle signifie que mentalement, il ne vole pas bien haut. L’aigle est ce formidable rapace de la famille des Accipitridés, qui comprend la grande majorité de ceux qui sont diurnes (les vautours, les éperviers, les buses, les pygargues, le gypaète, etc).

Il existe une cinquantaine d’espèces d’aigles, mais ils ont une caractéristique commune : ce sont de redoutables chasseurs. L’ensemble de leur morphologie est un véritable engin de chasse : une vue perçante, un bec crochu, des pattes qui sont de vraies serres.

Un planeur hors-pair

Et une splendide envergure, qui peut atteindre quasiment les deux mètres chez l’aigle royal. De fait, ce rapace a cette aptitude à planer pendant des heures sans se fatiguer, en se laissant porter par les courants thermiques. Cette aptitude exceptionnelle lui sert à la fois à se migrer, et à tournoyer sur une vaste zone territoriale, avant de fondre sur sa proie.

Signe distinctif, les ailes des aigles ont une émargination – l’espace entre chaque rémige – très découpées. Cette découpe réduit la pression de l’air et lui permet de parfaitement placer.

Le deuxième oiseau le plus rapide au monde

Il est le seul oiseau capable de concurrencer le faucon pèlerin (celui-ci comparé à un avion de chasse), l’oiseau le plus rapide au monde. Il vole à une vitesse moyenne de 120 km/h, mais peut atteindre les 200 kms/h. Ce qui n’est rien au regard de sa vitesse en piqué : l’aigle plonge en moyenne à 240 kms/h, avec des pointes excédant les 300 kms/h.

En somme, ce rapace est le deuxième animal le plus rapide au monde, sachant que les oiseaux dépassent toutes les autres espèces (antilopes et certaines espèces de poissons comprises).

La femelle plus grande que le mâle

Tout est grand, chez l’aigle : son envergure oscille entre un peu moins de deux mètres à trois mètres pour un poids de six à sept kilos, plus de dix kilos parfois. Il est aussi une exception à la règle de la nature : la femelle est jusqu’à deux fois plus grosse et plus grande que le mâle.

Un rapace silencieux au cri étrange

Comme tous les rapaces, l’aigle est éminemment silencieux. Si bien que rares, sont ceux qui ont un jour entendu le cri d’un aigle. Lorsqu’il crie, on dit qu’il glatit ou trompette : essentiellement lors des périodes nuptiales. Tout dépend aussi des espèces d’aigles : l’aigle couronné émet des « ki-ki-ki-ki-ki » rapides et haut-perchés, l’aigle royal a le cri qui se rapproche de celui de la buse, voire ne glatit plus mais glapit, ou siffle.



Sa proie plus grosse que lui

Ce chasseur acéré s’attaque à des proies plus grosses que lui : petits mammifères tels que les marmottes, les lapins de garenne, les lièvres et les rongeurs. Particularité, il n’attrape pas sa proie en vol, car elle est trop lourde pour lui.

Un majestueux rapace
Un majestueux rapace

Et il s’agit toujours d’une proie terrestre : c’est même ce qui le différencie de la pygargue ou « aigle pêcheur », qui n’est précisément pas un aigle. Quant à l’aigle royal, il chasse en couple, le premier terrassant la proie, le second la capturant.

Autre particularité, ce rapace pratique le « caïnisme » : le premier aiglon né est le premier servi. Premier éclot, c’est lui que ses parents continuent à nourrir en priorité. Il est le plus fort, au dépend des autres, qu’il n’hésite pas à croquer. Si bien que la descendance est souvent unique, les aigles ayant généralement deux œufs par couvée.

L’aigle, le fameux nid

Le nid d’aigle n’a pas laissé un bon souvenir historique. Mais l’image est juste : ce rapace construit son nid en hauteur, au sommet d’une falaise escarpée ou d’un arbre. En France, dès lors qu’ils ont le choix géographique, les aigles optent pour les falaises, c’est plus sûr.

Ils ne se contentent pas non plus d’un seul nid : l’aigle en construit plusieurs, de deux à huit, sur le même territoire. L’un de ces nids est en quelque sorte sa résidence principale : il le consolide régulièrement en brindilles, si bien qu’un nid peut atteindre les deux mètres de diamètre pour deux mètres d’épaisseur ! D’ailleurs, le vrai nom de ce nid est une « aire ».

Le symbole de la victoire sur le mal

L‘aigle symbolise la hauteur de vue et l’intelligence. Le roi des animaux est au-dessus de la mêlée ! Chez les gréco-romains, ce rapace est Jupiter qui enlève Ganymède, l’amant de Zeus. Dans la religion chrétienne, il est l’attribut de saint Jean l’évangéliste, surnommé l’Aigle de Patmos. Il est vrai que l’aigle s’attaque victorieusement au serpent, dès le Livre de la Genèse.

Plus tard, ce rapace sera choisi par Napoléon comme symbole impérial, repris par Victor Hugo exilé, qui écrira que « l’aigle baisse la tête». L’aigle apparaît dans les armoiries de bien des pays, l’Autriche, la Pologne, mais aussi le Mexique ou l’Égypte. A noter que celui américain n’en n’est pas un, il s’agit du pygargue à tête blanche .

Notez aussi qu’en héraldie, l’aigle est féminin !

Aigle : les espèces représentatives

L’aigle, royal, le plus grand de tous

Aquila chrysaetos ou aigle doré ou encore aigle fauve se distingue par sa taille et son plumage de couleur chocolat au stade adulte, qui tire vers le jaune au niveau des pattes et le roux au cou. Ce rapace d’Europe est commun en Suisse, et en France dans les Alpes et les Pyrénées.

Un majestueux rapace en plein vol
Un majestueux rapace en plein vol

Son bec crochu mesure environ sept centimètres et le seul ongle du pouce de son doigt en mesure autant : c’est cet ongle grâce auquel il transperce ses proies. Il ne se contente pas de petits mammifères, il est capable de dépecer moutons, caprins et cervidés. Cerfs et chevreuils ne lui font pas peur.

L’aigle impérial

Aquila heliacal est plus petit que le royal et de plumage tacheté de blanc et beaucoup plus clair et sa queue grise. Ce n’est pas non plus un montagnard, mais un habitant des steppes. Et ce n’est pas non plus un sédentaire : les aigles impériaux des régions septentrionales rallient le sud pur l’hiver. Ainsi rencontre-t-on ce rapace sur les bords du lac Baïkal, mais aussi au Portugal et en Espagne.

L’aigle de Bonelli

Aquila fasciata est un aigle de petite taille : c’est un peu l’exception à la règle. Mais il est commun en Méditerranée. De plumage brun-noirâtre tacheté, il n’a pas ce « pouce » interne impressionnant : mais qu’on ne s’y trompe pas, ce rapace est capable de capturer volailles, paons, hérons, ibis. Il est également présent en Inde.

Son rôle écologique

Concurrent des bergers et des chasseurs, ce rapace n’a pas toujours été apprécié. Pourtant, il est un excellent indicateur de la bonne santé écologique d’un territoire.

A l’inverse, les aigles sont des marqueurs, malgré eux, de la présence de métaux lourds dans l’environnement, en particulier de plomb et de cadmium, en raison de leur accumulation dans leur foie et dans leur rein : en Estramadure en Espagne, l’étude d’aigles de Bonelli a ainsi démontré la présence de ces métaux dans l’environnement.

Pour en savoir plus

Les autres oiseaux qui nous entourrent :

Pascale

Née en 1960 à Dakar au Sénégal, Pascale est toujours un peu cet enfant qui a grandi au bord de la mer, même si elle vit aujourd’hui à Paris. Les obligations professionnelles de ses parents l’ont amené à voyager à travers le monde et à rejeter le matérialisme pour se concentrer sur l’humain. Quand elle arrive en France pour faire Sciences Po Paris, c’est un grand décalage qui l’attend. Elle conforte alors sa vision de la vie aux autres jeunes gens de son âge. Elle s’habitue à ce nouveau rythme, mais c’est la perpétuelle recherche du « reste du monde » qui la guide et la mène au journalisme. Elle découvre la radio, elle collabore d’ailleurs toujours à Radio Ethic, puis le média web. Ses domaines de prédilection : le sport, pour sa dimension d’échanges et partages, et l’écologie bien sûr. Elle la vit au quotidien en se déplaçant à bicyclette et trouvant toujours une astuce récup’ pour ne pas acheter neuf inutilement. Elle rejoint l’équipe de Toutvert.fr en 2016, dont elle devient rapidement un pilier central !

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous vous conseillons aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer