L’agastache, anis, réglisse, fenouil et bonne santé

L’agastache ? L’amie de vos poumons et l’alliée de votre cuisine. Les microbes y succombent, son goût anisé résiste à la cuisson.


Des fleurs violettes au bout d’une longue tige

L’agastache foeniculum, du grec agatos « admirable » et du latin fenouil. On l’appelle aussi anis hysope ou hysope anisée, l’hysope étant une plante vivace de la famille des lamiacées dont les fleurs sont en épis.

L’agastache fleurit de juillet à octobre. Ses fleurs d’un joli violet au bout de leur hampe de près d’un mètre, exhalent alors leur parfum : anis, réglisse et fenouil. Les abeilles en raffolent !

Une plante connue des amérindiens, désormais commune en Europe, en Bretagne notamment.




L’amie de vos bronches et de vos poumons

Vous toussez, éternuez, expectorez, la tête embrumée ? L’agastache : quelques feuilles dans de l’eau bouillante pendant cinq minutes, et vous cesserez d’expectorer à tout rompre. Ajoutez quelques gouttes d’huile essentielle d’agastache dans votre bain, vous transpirerez vos microbes.

Agastache : la plante médicinale du poumon
Agastache : la plante médicinale du poumon

Une petite plaie ou une brûlure ? L’agastache également, en cataplasme.

Le principe actif de l’agastache  est le méthylchavicol : un sédatif qui sert aussi à lutter contre les insomnies.



Les contre-indications à la prise d’agastache

Attention, pas d’agastache pour les femmes enceintes ou allaitantes.

Idées recettes : dans vos salades, confitures, gâteaux

Peut-être mettiez-vous déjà de la lavande dans votre confiture d’abricot ou sur une tarte à l’abricot ? Essayez l’agastache, c’est fou ce que les deux se marient bien aussi.

L’agastache rehausse les plats de tous les jours : une salade, un poulet rôti, etc. Et ne perd pas son goût à la cuisson. Ajouter des fleurs d’agastache à la recette de vote gâteau au chocolat, et goûtez la différence.

Au fait, les courgettes. Eh oui, tout le monde n’aime pas les avaler. Le truc ? L’agastache : le gratin de courgette à l’agastache et au fromage. Top chrono, ne sortez qu’un seul plat : enduisez-le d’huile d’olive, découpez les premières courgettes en fines lamelles, ajouter le fromage de votre choix émietté, et tapissez d’agastache.

Ce n’est pas fini, recommencez sur plusieurs étages, jusqu’à ce que le plat soit plein. Mettez au four pendant 40 minutes. Et servez. Certains devraient redécouvrir la courgette.

Agastache : la plante médicinale du poumon
Agastache : la plante médicinale du poumon



Faites votre sirop vous-même !

Prévoyez 200 grammes de feuilles d’agastache, 400 gr de sucre en poudre, un litre d’eau, une cuiller à soupe de jus de citron, et un peu de temps.

Le plus long, cueillir les 200 gr de feuilles d’agastache : passer-les à l’eau pour les rincez, et plongez-les dans le litre d’eau en train de bouillir. Laisser parvenir à nouveau à ébullition. Et retirer l’eau du feu jusqu’au lendemain.

Les feuilles d’agastache ont macéré : ajoutez le sucre et le citron dans la casserole. Faites chauffer à feu vif. Une fois la température de  102° atteinte, retirez du feu. Et filtrez. Pour ne garder que le sirop.

Versez alors le sirop en bouteilles. Bouchez et laissez refroidir avant de ranger les bouteilles dans un endroit frais. Votre sirop se conserve très bien deux mois, ce qui vous laisse le temps de vous enrhumer.

Pour en savoir plus

La rédaction de Toutvert.fr vous suggères ces autres articles sur les plantes médicinales :



Outbrain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *