Jardin et potager

Agapanthe : un esprit fleur bleue dans nos jardins d’été

Tous les petits secrets de la tubéreuse bleue

Du haut de sa majestueuse hampe florale, l’ agapanthe règne avec élégance sur nos terrasses et massifs floraux. Également surnommée lis du Nil ou tubéreuse bleue, cette fleur vivace attend patiemment l’été pour se dévoiler. Culture, floraison, entretien : découvrez nos conseils pour profiter pleinement de cette superbe vivace dès l’arrivée des beaux jours.

Agapanthe : petit point botanique

Seul genre de la famille des Agapanthacées, l’agapanthe est une plante bulbeuse vivace originaire des terres australiennes et sud-africaines. Arborant un feuillage rubané d’une belle densité – caduc ou semi-persistant selon les espèces – elle se distingue surtout par ses magnifiques inflorescences florales en ombelles. Ses fleurs oscillant généralement entre blanc, bleu, azur et gris argenté sont supportées par des hampes pouvant atteindre facilement 1 m de haut. De quoi la remarquer de loin !

Quelles sont les différentes variétés d’agapanthe ?

Le genre agapanthe englobe plusieurs espèces et variétés, qui se démarquent autant par la couleur de leurs fleurs que par leur rusticité. Passons-les brièvement en revue.

Agapanthe d’Afrique

Originaire de la péninsule du Cap, l’agapanthe d’Afrique (Agapanthus umbellatus) produit de magnifiques fleurs bleu lavande. Elle peut supporter ponctuellement des températures négatives, mais ne survivra pas en-dessous de – 7 °C.

Agapanthe blanche

Moins populaires que leurs cousines bleues, les agapanthes blanches offrent tout de même plusieurs variétés remarquables : la graphique Albus, l’irisée Polar Ice ou encore la pure Pitchoune White illuminent avec brio nos parterres. Là encore, leur rusticité évolue entre – 5 et – 15 °C selon les cultivars.

Gros plan sur une fleur blanche d'agapanthe
Une variété blanche

Agapanthe bleue et blanche

Plus originales, les variétés Twister et Enigma affichent des fleurs tombantes bicolores blanches à base bleue. Un choix idéal pour apporter un petit côté bord de mer à son jardin !

Quelle exposition pour les agapanthes ?

L’agapanthe affectionne les zones ensoleillées à mi-ombragées. Elle a tout de même besoin d’assez de chaleur et de soleil pour s’épanouir. Si elle peut accepter une gelée ponctuelle jusqu’à – 5 °C en moyenne, elle ne saura pas résister à un grand froid prolongé.

Agapanthe en pot

Si vous résidez dans une région aux hivers rigoureux, plantez plutôt vos agapanthes dans des pots ou des jardinières : vous pourrez ainsi les placer sous abri pendant la mauvaise saison, dans un lieu frais et lumineux (idéalement entre 4 et 10 °C). Très décorative, l’agapanthe en pot se plaira tout autant sur une terrasse ou un balcon.

Dans le cas d’un hiver frais, une plantation au printemps peut être envisagée. Les plants auront ainsi le temps de s’endurcir avant d’affronter des conditions climatiques plus rudes.



Agapanthe en pleine terre

Si vous bénéficiez d’un climat doux, en revanche, vous pouvez parfaitement planter vos agapanthes en pleine terre – et ce dès l’automne. Elles apprécient tout particulièrement les sols légers et humifères, bien drainés. Parfaites en arrière-plan dans un massif, elles excellent aussi en solo en bordure d’allée ou au cœur d’un espace vert. Elles créeront ainsi un beau volume grâce à leur feuillage touffu.

Comment planter des agapanthes ?

Pour une plantation réussie, la profondeur des trous doit être approximativement égale à la hauteur des rhizomes – en comptant une marge de quelques centimètres supplémentaires. Recouvrez ensuite de terre, sans trop tasser. Un apport en compost stimulera la croissance et la floraison des agapanthes.

En pot ou en pleine terre, veillez toutefois à espacer suffisamment les plants : ceux-ci deviennent très imposants au fil du temps !

Floraison de l’agapanthe

Assez courte, la floraison de l’agapanthe s’étend de juin à septembre.

Comment entretenir les agapanthes ?

Arrosage de l’agapanthe

Peu avide en eau, l’agapanthe préfère bien souvent une sécheresse modérée à un surplus hydrique. En hiver, elle se contente d’un arrosage par mois. En pleine terre, elle pourra même traverser l’été sans l’ombre d’un arrosoir.
Ses feuilles jaunissent ? Cela signifie peut-être que vous l’arrosez trop généreusement. Il conviendra alors de ralentir la cadence.

Agapanthes beues devant un mur en pierre

Entretien des agapanthes

L’agapanthe n’a pas beaucoup d’exigence. Pour une floraison plus abondante, il peut toutefois être intéressant de réaliser une fumure au printemps ou à l’automne.

Seul cas particulier : les agapanthes plantées en pleine terre dans les régions soumises aux gelées. Avant les premiers gros frimas, coupez le feuillage de vos plants et paillez leur pied pour les protéger du froid.

Multiplication des agapanthes

La meilleure façon de multiplier les plants d’agapanthe est de diviser les rhizomes. Au printemps, moment de la reprise de la végétation, c’est incontestablement la période idéale.

Comment faire ? Déterrez précautionneusement le rhizome, puis scindez-le en 2 ou 3 fragments. Il ne vous reste plus qu’à les replanter, et le tour est joué !

Quand couper les agapanthes fanées ?

Dès que des fleurs flétries pointent le bout de leur nez, il est temps de les ôter. Pour éviter d’épuiser la plante, coupez toujours les hampes florales au plus court.

Bahco P3-23-F P3-23F Sécateurs forgés, Rouge, 230 mm
Économisez: 1,89 € (5%)
Prix mis à jour le 5-12-2021 à 12:01 PM.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page