Bien-être et santéfeatured

Acides aminés essentiels : le b.a.-ba de notre santé

Acides aminés essentiels : comment mettons-nous un pied l’un devant l’autre, voire infligeons un score de 6-0 au tennis à un bon copain ?

Grâce à nos acides aminés essentiels. Après l’eau, l’autre élément essentiel du corps humain sont les protéines, qui en représentent tout de même 20%.

Il ne s’agit évidemment pas tant de leur volume que de leur rôle : ces protéines, en l’occurrence ces acides aminés protéinogènes, sont, ni plus, ni moins, les « molécules effectrices » de nos cellules.

Au point qu’on les qualifie de « carburant du corps humain ».

Acides aminés essentiels : du steak-frites aux fonctions vitales

Comment cela marche-t-il ? Nous déjeunons d’un steak-frites ou d’une queue de lotte aux pommes de terre :

  • les protéines d’origine animale sont divisées en acides aminés individuels, direction le foie via la circulation sanguine, pour être transformés à nouveau en protéines qui vont à leur tour nourrir nos cellules, conformément à leur information génétique.

Ainsi nourries selon leur programme, nos cellules font fonctionner tout notre métabolisme, notre croissance si nous sommes jeunes, notre protection immunitaire, notre muscle cardiaque… avant ceux bodybuildés que nous admirons face au miroir.

Vecteur des protéines, les acides aminés essentiels sont tout simplement vitaux.

Les acides aminés essentiels, le b.a.-ba de notre santé
Les acides aminés essentiels, le b.a.-ba de notre santé

Où les trouver ? Ces acides aminés protéinogènes ou « de base » sont classés en trois catégories, selon l’aptitude ou non du corps humain à les fabriquer :

  • les acides aminés essentiels que le corps ne fabrique pas,
  • les acides aminés semi-essentiels qu’il fabrique selon certaines conditions
  • les acides aminés non-essentiels que le corps sait fabriquer en quantité suffisante.

Sur les 20 acides aminés protéinogènes connus, huit sont « essentiels » à l’être humain, au sens où il ne les fabrique pas et en a impérativement besoin :

  • l’isoleucine
  • la leucine
  • la lysine
  • la méthionine
  • la phénylalanine,
  • la thréonine,
  • le tryptophane
  • et la valine.

En termes profanes, la valine est, par exemple, l’acide aminé de l’endurance et de la fameuse récupération du sportif.



La catégorie des acides aminés semi-essentiels comprend, pour sa part, l’arginine et l’histidine.

Or, l’arginine est l’acide aminé de la fonction cardiaque.

A lire: L’arginine, un acide aminé semi-essentiel au corps humain

Les protéines animales et certaines protéines végétales

Comment traduire nos steaks-frites et queues de lotte en acides aminés essentiels, version pense-bête intelligible au commun des neurones ?

A partir du moment où ces acides aminés essentiels vitaux ne sont pas fabriqués par notre organisme, l’équation est à une seule inconnue : notre santé ou non.

Or, l’organisme assimile mieux les protéines animales (œufs, viande, poisson, et dans une moindre mesure les produits laitiers) que les protéines végétales, exception faite des légumineuses, des légumes secs et du soja.

Les céréales sont d’un bien moindre apport en la matière.

Les acides aminés essentiels, le b.a.-ba de notre santé
Les acides aminés essentiels, le b.a.-ba de notre santé

En outre, les besoins en acides aminés essentiels varient selon l’âge et l’activité : une personne jeune et sportive a des besoins plus importants qu’un adulte sédentaire.

Intéressant : Les algues comestibles, des protéines végétales de choix

Une certitude : dès lors qu’il est carencé, notre organisme ne nous demande pas notre avis

Il puise pour ses besoins vitaux en protéines, là où il en trouve, dans la peau, les muscles, les articulations.

Au revoir le 6-0 bodybuildé, bonjour les ennuis de santé. Les fournisseurs de compléments alimentaires ne s’y sont pas trompés, qui proposent désormais de acides aminés essentiels en gélules.

Certains sont sérieux. Mais mieux vaut tout de même consulter, plutôt que de jouer à son propre apprenti-sorcier.

LA RÉDACTION DE TOUTVERT VOUS CONSEILLE AUSSI:

Pascale

Née en 1960 à Dakar au Sénégal, Pascale est toujours un peu cet enfant qui a grandi au bord de la mer, même si elle vit aujourd’hui à Paris. Les obligations professionnelles de ses parents l’ont amené à voyager à travers le monde et à rejeter le matérialisme pour se concentrer sur l’humain. Quand elle arrive en France pour faire Sciences Po Paris, c’est un grand décalage qui l’attend. Elle conforte alors sa vision de la vie aux autres jeunes gens de son âge. Elle s’habitue à ce nouveau rythme, mais c’est la perpétuelle recherche du « reste du monde » qui la guide et la mène au journalisme. Elle découvre la radio, elle collabore d’ailleurs toujours à Radio Ethic, puis le média web. Ses domaines de prédilection : le sport, pour sa dimension d’échanges et partages, et l’écologie bien sûr. Elle la vit au quotidien en se déplaçant à bicyclette et trouvant toujours une astuce récup’ pour ne pas acheter neuf inutilement. Elle rejoint l’équipe de Toutvert.fr en 2016, dont elle devient rapidement un pilier central !

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer