Maison & Jardin

L’achillée millefeuille doit son nom à Achille, qui aurait découvert les vertus médicinales de cette plante pour soigner ses soldats

L’achillée millefeuille est une plante de soleil qui rend nos massifs et bordures magnifiques ! Simple à cultiver et à entretenir, cette fleur est aussi idéale pour faire de jolis bouquets. Outre sa beauté et son pouvoir décoratif, elle est également reconnue pour ses propriétés médicinales et aromatiques. Elle se repère aisément à la multitude de ses feuilles minuscules au bout de ses longues tiges à poils laineux. Achille en guérissait les blessés de la guerre de Troie.

Origine de l’achillée millefeuille

L’achillée (Achillea millefolium) est une plante de la famille des Asteraceae  – tout comme l’aster ou la marguerite –  qui pousse dans nos régions tempérées et présente d’importantes propriétés cicatrisantes et hémostatiques, bien connues des anciens. Elle se repère aisément à la multitude de ses feuilles minuscules au bout de ses longues tiges à poils laineux.

Selon la légende, son nom tire son origine d’Achille, qui s’est servi de cette plante pour soigner une plaie à la suite de la Guerre de Troie. En fait, le héros de la guerre de Troie aurait ainsi refermé la plaie de Télèph en recourant à cette plante.

D’ailleurs, l’achillée millefeuille est aussi connue sous les noms de herbe du Soldat, herbe à la coupure, herbe-aux-charpentiers, herbe à la saignée, herbe-aux-militaires ou encore saigne-nez.

Propriétés et bienfaits

Au-delà de ses propriétés curatives bien connues, l’achillée possède également des propriétés hémostatiques et est également utile en cas de spasmes musculaires.

Tous ces noms font référence à ses emplois traditionnels pour soigner les plaies et les blessures. Analysons plus en détails cette fameuse fleur. Chez nous cette plante trouvera plus tard divers surnoms liés à ses propriétés :

  • « herbe de la Saint-Jean », en raison de ses vertus protectrices dès lors qu’on la suspendait chez soi
  • « herbe aux coupures » grâce à ses vertus anti-inflammatoires et antiseptiques
  • « herbe aux charpentiers » pour ses propriétés antihémorragiques et ses emplois pour soigner les plaies et blessures de toutes sortes
  • « herbe aux militaires » parce que pendant la Première Guerre mondiale, l’achillée millefeuille faisait partie du « kit de survie » du soldat pour ses effets toniques et stimulants et parce qu’elle aide à prévenir les excès de fièvre.

En plus, elle aide lors d’un régime amaigrissant, à purifier le sang des toxines, elle a des vertus digestives et diurétiques et régule les règles.

Dans la pharmacopée actuelle, son pouvoir cicatrisant est largement admis. En effet, l’achillée millefeuille est riche de 80 principes actifs, représentant un formidable « tout en un » de principes hémostatiques, antiseptiques et décongestionnants.

En effet l’achilléine, alcaloïde contenu dans la plante, accélère la coagulation du sang. Alliée à l’azulène aux propriétés décongestionnantes et anti-inflammatoires, au camphre ou au menthol,  c’est une pharmacie en soi !

Mais le cataplasme cher à Achille et aux charpentiers, n’est pas l’apanage de ces messieurs : en régulant le flux sanguin, l’achillée soulage, par bains de siège, les cycles féminins menstruels douloureux.



achillée millefeuille

Sans oublier sa magie au jardin : cette plante écarte les insectes nuisibles… et augmente la teneur en huiles essentielles des plantes voisines !

Contre-indications et interactions

L’utilisation de l’achillée n’est pas recommandée pour les personnes qui prennent des anticoagulants en raison de ses propriétés coagulantes (qui pourraient affecter l’efficacité du médicament).

Elle peut également provoquer des réactions allergiques chez les sujets sensibles aux plantes de la famille des Astaraceae.

Soyez prudent si vous prenez des anticoagulants et des médicaments hypotenseurs.

Achillée millefeuille : comment la planter et l’entretenir ? 

Avant de découvrir plus en détails les étapes pour la planter et les règles pour bien l’entretenir, voici un petit récapitulatif sur sa culture :

  • Floraison : entre juin et septembre.
  • Exposition : au soleil.
  • Type de sol : terre végétale, mais bien drainée.
  • Hauteur : entre 10 cm et 1 m selon la variété.

La plantation de l’achillée millefeuille

C’est une plante qui aime le soleil. Elle apprécie également les sols secs et bien drainés (ceux argileux peuvent convenir à condition qu’ils soient sains). Bien entendu, les règles de plantation diffèrent selon la variété :

  • L’achillée ptarmica préfère un sol frais et bien humide.
  • L’achillée filipendule apprécie un sol léger.

Pour la planter, il est donc important de choisir un sol sec et bien drainé, surtout pour les plantes dont le feuillage est duveteux. N’oubliez pas non plus de choisir un endroit au soleil.

Achillée millefeuille : culture

Pour planter vos fleurs, voici les étapes à suivre :

  • Semez vos graines entre avril et juin.
  • Éclaircissez entre 20 et 30 cm si le semis est trop dense.
  • Vous pouvez aussi choisir d’acheter une plante. Il vous faudra alors le planter au printemps ou à l’automne.
  • A la fin de la saison, rabattez la végétation (ceci facilitera le développement au printemps suivant).
  • Arrosez modérément en cas de forte chaleur.
  • Ôtez les fleurs fanées pour favoriser l’apparition de nouvelles fleurs.

L’achillée millefeuille n’a pas besoin de beaucoup de soins. Cette fleur pousse quasiment toute seule.

Comment associer les Achillées millefeuilles ?

Elle peut s’associer avec plusieurs plantes vivaces d’été (pavots, delphiniums…) et annuelles (nigelles, vipérines…).

Les différentes variétés

Il existe plus de 80 espèces, mais seul un petit nombre est cultivé. Parmi les variétés plus connues, il y a :

  • Achillea Coronation Gold qui fleurit entre juin et septembre. Ses ombelles sont jaunes dorés, grises et son feuillage est fin.
  • Achillea eupatoire qui pousse entre juin et août. Ses ombelles sont jaunes et son feuillage est vigoureux.
  • Achillée millefeuille qui fleurit entre juin et août. Ses ombelles sont blanches et son feuillage vert sombre.
  • Achillée sternutoire, bouton-d’argent dont la floraison est entre juin et septembre. Elle apprécie les sols humides et elle fleurit entre juillet et septembre.
  • Achillée tomenteuse, une fleur de rocaille qui fleurit entre juin et juillet. Ses ombelles sont jaunes et ses feuilles grisées.

L’achillée millefeuille pour la santé

Les grecs crurent détenir la panacée. Ils découvrirent l’achillée millefeuille, qui fait aujourd’hui pleinement partie de la phytothérapie.  Elle permet de soigner de nombreux troubles grâce à ses capacités cicatrisantes. Elle sert à soigner les troubles de la circulation et des spasmes ressentis au niveau des voies digestives. Cette fleur a également été utilisée pour soigner les varices, phlébites et hémorroïdes.

En utilisation externe, l’achillée millefeuille sert à soigner les douleurs liées aux rhumatismes, les crevasses au sein, la cellulite et les ulcères à la jambe. Cette fleur est aussi bénéfique pour soulager les femmes souffrant de règles douloureuses ou de troubles digestifs liés aux menstruations.

Pour profiter des vertus médicinales de l’achillée millefeuille, on récolte au moment de la floraison la plante entière. Parmi les variétés les plus efficaces d’un point de vue médicinal, l’achillée à fleurs blanches ou rouges serait plus intéressante que l’achillée à fleurs orange ou jaunes.

Les feuilles d’achillée sont également comestibles et peuvent être ajoutées dans des plats ou une sauce afin de leur apporter un petit goût supplémentaire.

Les formes galéniques normalement utilisées sont l’infusion, la décoction, la poudre, le jus de plante fraîche et la teinture mère et l’huile essentielle.

Achillée millefeuille : teinture mère

Il est préférable s’adresser à un phytothérapeute, un herboriste ou un naturopathe pour acheter cette plante médicinale sous forme de teinture mère.

Prendre de 15 à 30 gouttes, 3 fois par jour.

Achillée millefeuille : tisane

Cette plante-phare de l’herbier du naturopathe s’inscrit également en haut des soins apportés aux troubles digestifs : ses effets apaisants jugulent les troubles digestifs aussi bien que les pertes d’appétit, le tout à dose homéopathique :

  • 1 à 2 cuillères à thé des feuilles sechées d’achillée millefeuille
  • 150 ml d’eau

Pour un meilleur soulagement, il est conseillé de boire trois tisanes d’infusion par jour entre les repas. Si vous ajoutez à cette tisane 1 cuillère à café de miel et 3 gouttes de sauce de Tabasco, l’achillée aurait le pouvoir de soulager un rhume ou une grippe (elle provoquera une transpiration importante).

Enfin, associée ou non à du vinaigre, cette plante combat, par ses vertus antiseptiques, un simple rhume.

Achillée millefeuille progesterone

C’est une plante progestative qui permet des interactions avec les thérapies hormonales avant et pendant la ménopause.

Achillée millefeuille et endométriose

C’est une plante traditionnellement utilisée pour ses propriétés spasmolytiques, eupeptiques et curatives. Pour cela l’achillée est utilisée comme antispasmodique oral (en infusion, décoction, teinture mère) pour soulager les règles douloureuses et les spasmes gastro-intestinaux.

Comme toute plante hépatique, elle est utilisée comme traitement contre l’endométriose – associée au pissenlit, à la bardane et au chardon marie, à utiliser dans les tisanes. Prenez 1 cuillère à soupe d’un mélange de ces herbes dans une tasse d’eau bouillante, laissez infuser pendant 15 quinze minutes, filtrez et sucrez avec du miel. Buvez 3 tasses par jour.

Achillée millefeuille et hémorroïdes

L’Achillée, très proche de la camomille, est utilisée pour soigner les troubles menstruels et les hémorroïdes. Vous pouvez le prendre sous forme d’infusion ou de jus.

Infusion : versez 1 tasse d’eau bouillante sur 1-2 cuillères à café de plante séchée et hachée ou 1 cuillère à café de fleurs d’achillée, laissez reposer pendant 10-15 minutes en couvrant avec un couvercle, puis filtrez et buvez 2-3 tasses par jour.

Jus : il est obtenu par pressurage ou centrifugation de la plante. Prenez 3 cuillères à café par jour. Si vous préférez, vous pouvez acheter du jus d’achillée prêt à l’emploi dans une herboristerie.

Autres infos

Découvrez également nos autres articles sur les plantes aromatiques et les fleurs :

Julie Pilat

Née en 1991 à Lyon, Julie n’a jamais quitté sa ville natale. Diplômée d’une Licence en Langues étrangères (anglais et espagnol), puis d’un Master 2 « Management des Organisations et des Entreprises », elle s’est lancée en tant que rédactrice freelance en septembre 2016. Depuis toujours, elle est passionnée par l’écriture. Adepte également des produits bios et du développement durable, elle a réussi à combiner ses deux passions en devenant rédactrice web pour Toutvert en 2017. Durant son temps libre, elle aime voyager, lire, se balader au beau milieu de la nature et découvrir de nouveaux petits villages.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer