Actualité

Les 10 industries les plus polluantes au monde

L’institut Blacksmith a récemment réalisé une enquête poussée sur la toxicité des différentes industries à travers le monde. Cet institut a donc étudié l’impact sanitaire des industries dans 49 pays. Leur rapport montre que la pollution de certaines industries est aussi dangereuse que des maladies mortelles, telles que la malaria ou la tuberculose.

Certaines industries utilisent des matières premières et produits modifiés extrêmement polluants et nocifs pour la santé et l’environnement. Pour mesurer l’impact de cette pollution, l’institut Blacksmith a mis en place un indicateur qui calcule le nombre d’années de vie imputables à une mort précoce et à la perte de qualité de vie liée aux maladies. Cet indice est le DALY (Disability Adjusted Life Years en anglais), soit en français espérance de vie corrigée prenant en compte un facteur d’invalidité.

A LIRE ÉGALEMENT : Quelles sont les villes les plus polluées au monde ?

Le calcul de l’indice DALY prend en compte les différents polluants industriels qui ont un impact sur la santé des populations exposées, comme le plomb. Par exemple, le risque lié à l’exposition aux produits toxiques des décharges représente 17 millions de DALY, contre, par comparaison, 14 millions de DALY pour la malaria.

Après avoir analysés et étudiés des milliers de sites industriels à travers les 49 pays concernés, l’institut Blacksmith a pu établir un classement des industries les plus polluantes.  Ces résultats ont été comparés à des données produites par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) et l’organisation de protection environnementale des États-Unis.

Les industries les plus polluantes et toxiques sont :

  1. Recyclage des batteries au plomb
  2. Production de plomb
  3. Mines
  4. Tanneries
  5. Décharges industrielles et / ou municipales
  6. Sites industriels
  7. Orpaillage artisanal
  8. Manufactures
  9. Pétrochimie
  10. Teintureries

DÉCOUVREZ AUSSI : Les détergents les plus toxiques

Ces industries très toxiques et dangereuses pour la santé sont dans la grande majorité délocalisées dans des pays en développement et profite aux pays industrialisés. En effet, les populations locales ne savent pas comment se protéger des dangers de l’industrie et n’en ont pas toujours les moyens.

Les conclusions de ce rapport propose une solution qui semble simple et réalisable : réduire la consommation de biens dans les pays industrialisés pour faire baisser d’autant la pollution industrielle !

Adeline

Née en 1983 dans le sud-ouest de la France, Adeline a grandi à la campagne avant de partir à Toulouse, puis Paris, pour poursuivre ses études. Diplômée en sciences de gestion, elle travaille en Allemagne et en Angleterre puis regagne Paris. A la naissance de son premier fils, elle décide de changer de vie professionnelle et de s’orienter vers un domaine qui a plus de sens pour elle, à savoir l’écologie et le développement durable. En 2013, elle rejoint Toutvert où elle peut s’exprimer par la plume sur des sujets de l’économie verte qui lui sont importants. Elle crée en parallèle une activité de conseils et sensibilisation au développement durable (www.environa.eu). En 2016, elle devient rédactrice en chef et responsable éditorial de Toutvert France.

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer