Alimentation

10 alternatives naturelles au sucre blanc !

Existe-t-il des alternatives naturelles au sucre blanc ? Voici tous les édulcorants naturels pour le remplacer.

Pourquoi éliminer le sucre blanc de votre alimentation ?

D’après les nutritionnistes, nous avons besoin chaque jour d’environ 90 grammes de sucre. Cette quantité peut être atteinte avec une alimentation normale.

Une nutrition équilibrée excluent donc les bonbons et les boissons sucrées qui représentent un surplus.

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, la consommation excessive de sucre serait la cause des caries dentaires, du diabète et de l’obésité.

Une surdose augmente la somnolence (typique après le repas), provoque des sautes d’humeur qui mènent à un besoin inconscient de prendre plus de sucre et pousse à l’irritabilité, engendre des malaises tels que la production de gaz intestinaux, une forte tension abdominale et l’altération de la flore bactérienne.

Les dernières recherches scientifiques établissent un lien entre l’apport disproportionné de sucre et les maladies telles que le cancer, les ulcères et un certain inconfort psychologique.

De plus, la nocivité du sucre de cuisine peut être également causée par des procédés de raffinage chimique auquel il est soumis pour obtenir sa couleur blanche.

Alternatives naturelles au sucre blanc

Sans renoncer au sucre ni nuire à votre santé, il existe des alternatives naturelles au sucre blanc. Quelles sont elles ?

  • Sucre de canne complet : c’est une alternative valable au sucre blanc dans le thé et le café. Il ressemble à une pâte moelleuse et légèrement humide, contient du magnésium et du potassium et a un arrière-goût de réglisse.
  •  Miel : moins calorique que le sucre, le miel a également de nombreuses propriétés y compris celles antibiotiques, antiseptiques, diurétiques, laxatives, apaisantes, purifiantes, désintoxicantes pour le foie, anti-anémiques et reconstituantes.
    alternatives naturelles au sucre
    Alternatives naturelles au sucre : le miel est un excellent édulcorant naturel.
  • Malt : il est extrait de la germination et du séchage de l’orge et contient du maltose, des acides aminés, du potassium, du sodium et du magnésium. Le malt provenant du riz ou du maïs fait partie de la catégorie des sirops.
  • Sirop d’érable : il possède une faible teneurs en calories (250 calories pour 100 grammes); il contient du potassium et des vitamines du groupe B; il est bon dans le lait et dans les pâtes à biscuits et les pancakes bien sur.
  • Sirop de pommes : riche en vitamines et minéraux, il est très facile à digérer mais, malheureusement, pas facile à trouver. Il est également utilisé dans la préparation des pâtisseries orientales.
  • Le jus et sirop d’agave : issu de l’extraction de la sève d’un cactus mexicain, il remplace très avantageusement le miel. Sa texture est lisse et visqueuse et son goût est neutre, ce qui le rend très intéressant en cuisine, dans les plats où il s’agit de sucrer et non d’aromatiser. De plus, il a un indice glycémique très faible et est riche en minéraux et en oligo-éléments.
  • Jus de raisin : pendant l’ébullition et le pressage des raisins, sont ajoutés des clous de girofle, de la cannelle et du citron qui donnent au raisin une saveur particulière et caractéristique; il faut faire attention à l’aliment qui l’accompagne.
  • La mélasse : sous-produit naturel issu de la transformation de la canne à sucre et de la betterave, la mélasse contient de l’acide phosphorique, du potassium et des fibres. Elle est également riche en vitamines B et en minéraux.
  • L’amazake : édulcorant naturel qui est obtenu par la fermentation du riz, son goût se rapproche d’un saké doux. Compte tenu de sa délicatesse et de son utilisation, il est recommandé dans la préparation des desserts, des glaces ou des boissons.
  • La stévia : petit arbuste d’Amérique du Sud duquel on retire un édulcorant (en poudre et non soluble dans les liquides, sauf s’il est transformé en sirop), il est 300 fois plus efficace que le sucre sans contenir de calories. La stevia favorise la digestion et protège la peau et les muqueuses des voies respiratoires, ce qui la rend efficace dans la prévention de la carie dentaire. L’absence d’études qui certifient que son extrait est un additif alimentaire ‘sûr’ a limité son utilisation en Europe mais la Commission Européenne devrait autoriser son utilisation prochainement.

Si ces dix produits naturels permettent de sucrer vos aliments et boissons avec un apport calorique plus faible, ils peuvent toutefois avoir des effets secondaires si pris en quantité excessive.

A consommer avec modération !

Autres conseils pour un bien-être naturel

Voici de nombreux conseils pour une vie saine grâce à une alimentation plus naturelle

Nous vous conseillons aussi

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nous vous conseillons aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer