Ville de Montdidier : vers une maîtrise totale de l’énergie ?

Montdidier, petite commune de Somme de 6500 habitants, est en route vers la transition énergétique. Ainsi, la ville vise une complète indépendance du point de vue de l’énergie d’ici 2020, qui serait à 100% d’origine renouvelable !


Cet objectif peut sembler invraisemblable mais en réalité Montdidier possède de réelles ressources pour l’atteindre. En effet, en 2012 l’électricité provenant de sources renouvelables représentait déjà 53% du total des consommations. Mais que motive cette petite commune ?

A LIRE : Top 10 des pays écolos : un podium presque 100% européen

Il faut d’abord saluer la volonté de la maire Mme Quignon qui a une forte conscience et responsabilité civique et écologique. Ensuite de part la situation de cette ville (l’électricité est en régie publique ce qui permet une totale maitrise du réseau), l’ADEME (Agence de l’environnement et de la Maitrise de L’Énergie) a proposé d’y expérimenter de nouvelles méthodes énergétiques. Le tout a été soutenu, notamment financièrement par le Conseil Régional de Picardie, le FEDER (Fonds Européen de Développement Économique et Régional) et la régie municipale.

Cet ambitieux projet connait déjà de nombreuses réalisations concrètes. Par exemple, pour produire son énergie verte, la commune dispose d’un vaste parc de panneaux photovoltaïques comportant 1200 unités, ainsi que 2 éoliennes et envisage rapidement de passer à 5 ! Une chaufferie municipale au bois a été installée. Elle fonctionne grâce aux déchets de bois produits dans un rayon de 35 kilomètres et permet d’alimenter le collège, le lycée, l’école, le gymnase et l’hôpital.




UNE INITIATIVE SEMBLABLE : Copenhague : quand l’écologie s’invite en ville

Au niveau individuel des efforts sont également fait grâce à des actions de sensibilisation aux dépenses énergétiques. Des vélos électriques sont mis à la disposition des habitants. Et une subvention de 1000 euros est accordée aux montdidériens qui souhaitent s’équiper d’un poêle à bois à haute performance.

Tout est fait aussi bien au niveau municipal qu’au niveau des comportements des particuliers pour mener à bien se projet. La maire Mme Quignon reconnait les lourds investissements financiers peuvent être un frein, mais encourage d’autres communes à suivre les pas de Montdidier « Sans subventions, personne ne se lancerait dans ces innovations, qui coûtent plus cher au départ. Mais nous tirons les leçons de notre expérience, qui servira aux autres. »




Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *