La vigne rouge, le remède naturel pour les problèmes circulatoires et veineux

La vigne rouge jouit d’une grande réputation lorsque l’on parle de traiter les problèmes circulatoires et veineux. Découvrez-la plus en détails dès à présent ! 

Également connue sous les noms de vigne à vin, vigne vinifère ou vigne des teinturiers, la vigne rouge aide à soulager beaucoup de maux de notre organisme.


Elle est principalement associée au traitement du symptôme des jambes lourdes, mais est aussi très efficace pour lutter contre les varices, les hémorroïdes, les œdèmes et les règles douloureuses ou irrégulières.

La vigne rouge agit donc essentiellement sur la circulation sanguine mais elle dispose de surcroit de propriétés antioxydantes et diurétiques.

De nombreuses parties de la vigne rouge sont utilisées en médecine naturelle : les feuilles, la peau des raisins, les pépins et la sève. Cet arbrisseau contient deux principes actifs majeurs : les polyphénols, véritables protecteurs des artères, et les flavonoïdes qui luttent contre l’oxydation et le mauvais cholestérol.

Jambes lourdes? Découvrez la vigne rouge!
Jambes lourdes? Découvrez la vigne rouge!




Le petit plus de la vigne rouge est que vous pouvez la consommer ou l’appliquer de nombreuses manières! Pour une utilisation interne, vous aurez le choix entre gélules, infusions et décoctions. Pour un usage externe, vous choisirez entre lotions et baumes. Et si vous souhaitez combiner les deux usages, préférez la teinture mère!

Idée recette pour une infusion qui stimule la circulation sanguine

Mélangez et faites infuser dans 1 litre d’eau:

  • 1 cuillère à soupe de fleurs de vigne rouge
  • 1 cuillère à soupe de fleurs de mauve
  • 1 cuillère à soupe de fleurs de cassis
  • 1 cuillère à soupe de sommités de mélilot

Préparation. Laissez refroidir et dégustez, c’est délicieux !

Même s’il n’existe pas de contre-indications connues, la vigne rouge ne doit pas être consommée à fortes doses par les jeunes enfants et les femmes enceintes (les tanins astringents contenus dans la vigne rouge agissent au niveau de l’utérus).




De plus, la consommation de cette vigne associée à la prise d’anticoagulants pourrait diminuer leur efficacité. Demandez donc toujours l’avis de votre médecin.

La rédaction de Toutvert vous conseille aussi:

Enregistrer

Enregistrer




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *