« Un arbre sur mon chemin » : planter des vergers plutôt que des platanes !

A l’origine du projet « Un arbre sur mon chemin », l’envie de faire revivre l’idée de Bernard Moitessier, navigateur et écrivain rochelais. Ce dernier avait tenté, en 1978, de convaincre les maires de planter des vergers plutôt que des platanes. Deux seulement lui avaient répondu.

Depuis juillet 2013, avec l’aide de bénévoles, Patricia Talion et Anne-Sophie Descamps, installées à Aigrefeuille-d’Aunis (Charente-Maritime), ont planté 657 arbres répartis en six vergers.


AUTRE INITIATIVE : « GartenCoop » : un potager coopératif qui nourrira bientôt 1000 personnes !

En quelques mois, les deux femmes ont largement dépassé ce résultat. Cette idée originale, fruit de la rencontre entre Patricia, spécialisée dans l’environnement, et Anne-Sophie Descamps, nordiste qui a sillonné le monde, a pris la forme d’une SARL : Un arbre sur mon chemin.

La petite entreprise reprend l’idée généreuse de reboisement de nos espaces disponibles avec des arbres fruitiers, en l’associant à un concept peu étendu mais déjà développé par « Un toit pour les abeilles » : le parrainage.

ET AUSSI : « Talents de fermes », quand les agriculteurs créent une alternative à la grande distribution !




« Un arbre sur mon chemin » propose aux particuliers, pour neuf euros par mois, et aux entreprises, pour une centaine d’euros mensuels, de parrainer des arbres ou des vergers biologiques qu’elle plante, entretient et anime.

Lieux de fête, d’apprentissage pour les enfants, les vergers fournissent à leurs parrains des fruits et des confitures. L’idée séduit les maires qui mettent des terrains vacants à leur disposition. Les premiers vergers sont nés autour d’Aigrefeuille-d’Aunis, mais d’autres sont prévus en Aquitaine, dans l’Essonne et dans la Vienne.

POUR EN SAVOIR PLUS : www.unarbresurmonchemin.com




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *