Tri selectif des déchets domestiques : 10 bonnes pratiques

Le tri demande un apprentissage de la part des habitants pour ne pas se tromper. S’il est mal fait, cela risque de souiller les déchets recyclables. La mise en pratique du tri des déchets connaît de nombreuses variantes d’une commune à l’autre. Voici quelques règles et bonnes pratiques pour un tri efficace :


Les déchets à recycler ne doivent pas être dans des sacs mais jeté en vrac. Non seulement les sacs ne sont pas recyclables mais ils peuvent gêner les chaînes de tri. Si un sac contient une boîte de conserve parmi d’autres déchets, il sera acheminé avec les métaux. Les employés qui effectuent le tri manuellement n’ont pas le temps d’ouvrir les sacs et de trier le contenu. Les déchets sont donc incinérés au lieu d’être recyclés.

SUR LE MÊME SUJET : Le problème de la Suède ? Elle ne produit pas assez de déchets…

– Pas besoin de laver les emballages avant de les jeter. Il suffit de bien les vider pour éviter qu’ils ne salissent les autres déchets. Laver les emballages nécessite d’utiliser de l’eau qu’il faudra ensuite traiter ce qui n’est pas plus écologique.

– Certains emballages en plastique sont trop légers et ne contiennent pas suffisamment de matière recyclable : les pots de yaourts, les films de suremballage, les sacs de caisse.




– Compressez les bouteilles, écrasez les emballages et boites en carton afin de diminuer le volume de vos poubelles. Le volume des poubelles coûte cher, et pas seulement leur poids.

Il est inutile de séparer les bouchons des bouteilles en plastiques : ils appartiennent au même groupe de recyclage. De plus, cela permet de garder les bacs propres.

– Acheter ce dont on a réellement besoin, privilégier les produits en vrac et les formats familiaux plutôt qu’individuels, composter si possible les déchets de la cuisine et du jardin…

LIRE ÉGALEMENT : Tri sélectif des déchets domestiques : où mettre quoi




– S’équiper d’une poubelle pratique : Une poubelle facilement accessible et facile à utiliser permet d’avoir le réflexe tri sélectif.

Attention aux déchets courants non recyclables
 : Essuie-tout, barquettes et pots de jardinage, mouchoirs en papier, lingettes, ampoules à incandescence, tubes de crème, de dentifrice, capsules de café, emballage en bois fin (cagette de légumes, boîte de camembert).

Produire le moins de déchets possible. Même si le tri des déchets permet d’en recycler une bonne partie, sa gestion reste complexe : les installations de traitement arrivent à saturation, leur incinération, leur stockage ou leur traitement participent à la pollution atmosphérique, des sols et de l’eau et émettent des gaz à effet de serre.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *