Théorie des signatures : quand les aliments guérissent les organes auxquels ils ressemblent

Héritée du Moyen-âge durant lequel elle a été établie de façon empirique, la théorie des signatures repose sur un principe d’observation simple : certains aliments sont bénéfiques aux parties du corps avec lesquelles ils ont des ressemblances.

La théorie des signatures concernait au départ essentiellement les plantes médicinales. Délaissée, elle fait à nouveau l’objet de vif intérêt de la part de certaines médecines douces. Alors à quel organe vous font penser la noix, la carotte ou encore le pamplemousse ?


Théorie des signatures : quand les aliments guérissent les organes auxquels ils ressemblent
Théorie des signatures : quand les aliments guérissent les organes auxquels ils ressemblent

Facile à identifier et à comprendre, la théorie des signatures est tombée en désuétude pour être récemment reprise et élargie. Elle se fonde sur le principe « similia similibus curantur » qui signifie en français « les semblables soignent les semblables ».

Théorie des signatures : la carotte soigne les yeux

Une rondelle de carotte ressemble à un œil. Riche en antioxydants et vitamine A, la carotte contribue au fonctionnement de la rétine et à une bonne vision de nuit.

Le raisin s’apparente aux poumons

Les grains de raisin regroupés en grappe sont proches visuellement de nos poumons, mais en quoi leurs sont-ils utiles ? Riche en antioxydants que sont les flavonoïdes, le raisin aide à soulager bronchite et asthme. Des études tendent à montrer qu’il pourrait jouer un rôle bénéfique contre le cancer des poumons.




La tomate prend soin de notre cœur

Une tranche de tomate coupée dans le sens de la hauteur rappelle évidemment le cœur humain. C’est une étude néerlandaise qui a établi le lien entre des antioxydants contenus dans la tomate et la prévention des risques cardiovasculaires.

La patate douce apaise le pancréas

Vous ne savez peut-être pas à quoi ressemble cet organe mais orangé, long et un peu courbé, il est tout a fait proche de la patate douce. Largement pourvu de bêta-carotène, ce légume limite le développement des radicaux libres et intervient ainsi pour aider à prévenir certains cancers, comme celui du pancréas.

La noix se rapproche du cerveau

Sans sa coquille, le cerneau de noix ressemble grandement à un cerveau ! La consommation de noix aiderait à conserver une bonne mémoire et à améliorer nos capacités cognitives. Autre intérêt, les noix sont conseillées pour prévenir certaines maladies dégénératives comme la maladie d’Alzheimer.

Les agrumes et les seins

Une coupe d’agrume (pamplemousse ou orange) s’apparente à un sein. Ce sont les flavonoïdes (antioxydants) contenus dans ces fruits qui contribuent à prévenir les cancers mammaires.




Théorie des signatures : quand les aliments guérissent les organes auxquels ils ressemblent
Théorie des signatures : quand les aliments guérissent les organes auxquels ils ressemblent

L’utérus symbolisé par l’avocat

Riche en folates (vitamine B9) et vitamine K, l’avocat est un atout pour la femme enceinte qui doit généralement se supplémenter en ces vitamines essentielles durant la grossesse.

Et aussi: Les bienfaits de l’avocat pour un bien-être au naturel

Le céleri est bénéfique aux os

Longues et fines, les tiges de céleri peuvent rappeler certains os du corps humain. C’est la silice que ce légume contient, qui est importante pour les os.

En effet, elle aide à fixer certains minéraux essentiels comme le calcium ou le magnésium.

Même si la théorie des signatures n’est pas démontrée scientifiquement, voici autant de raisons de manger équilibré et varié.

LA RÉDACTION DE TOUTVERT VOUS CONSEILLE AUSSI:




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *