Teinture naturelle : fabriquer soi-même sa teinture végétale

Il fut un temps, avant l’apparition des colorants industriels ou de synthèse, ou la teinture naturelle constituait le seul colorant disponible, qu’il soit d’origine animale, minérale ou végétale.

Aujourd’hui encore, on peut utiliser les feuilles, les racines ou les écorces de certaines plantes tinctoriales pour fabriquer une teinture naturelle.


Si vous vous sentez une âme de coloriste, vous pouvez commencer par une teinture naturelle ou coloration naturelle à base de végétaux connus depuis des siècles pour ses vertus tinctoriales :

  • la garance donne tous les tons de rouge
  • l’indigo (indigofera tinctoria)
  • le pastel les tons de bleu
  • la noix de galle teint en noir
  • la gaude
  •  le curcuma
  • le safran en jaune (le safran était encore couramment cultivé dans la région de Pithiviers, aux environs de Paris, jusqu’au début du siècle).

On relance aujourd’hui la culture de ces colorants naturels que l’on peut se procurer chez certains herboristes ou dans les magasins spécialisés.

Teinture naturelle : méthode de coloration naturelle pas à pas

  • 100g de plantes ou de racines pour 1l d’eau
  • 1 à 2 cuillerées de vinaigre ou de jus de citron

Préparation




Enfermez la teinture végétale dans un sachet de mousseline ou de toile. Plongez-le, avec le textile destiné à être coloré, dans de l’eau que vous faites chauffer doucement. Remuez le tissu dans le liquide tout le temps de la teinture, afin qu’il soit bien imprégné.

Pour obtenir une teinte plus intense, laissez le tissu tremper toute la nuit avant de le rincer.

Dans tous les cas, il faut ajouter 1 à 2 cuillerées de vinaigre ou de jus de citron à l’eau du dernier rinçage pour fixer la couleur.

N’employez pas de récipients en aluminium ou en cuivre, qui peuvent altérer la coloration. Préférez le métal émaillé ou l’inox.




Servez-vous d’une vieille lessiveuse dans laquelle vous pourrez faire chauffer une grande quantité d’eau.

Enfin, les tissus destinés à être teints avec une coloration végétale doivent d’abord être soigneusement lavés et introduits mouillés dans le bain de teinture.

Guide des teintures naturelles
Guide de teinture naturelle
Prix: EUR 19,90

Teinture naturelle : 5 astuces pour raviver et redonner des couleurs

  • Pour redonner vie à du linge blanc un peu jauni, il suffit de le teindre avec une teinture naturelle comme le thé, le tilleul ou même la chicorée, utilisés en décoction. Vous lui donnerez ainsi des reflets plus ou moins prononcés.
  • On connaît moins, en revanche, les vertus du henné ou celles des pelures d’oignon qui, employées en grande quantité (au moins 100 grammes pour 1 litre d’eau), donnent de belles teintes rousses.
  • À moins que l’on ne préfère le jus de betterave ou de myrtille, qui donne de subtils coloris roses ou mauve-bleuté.
  • Le jus de citron ravive les couleurs rouges (un verre de jus de citron pour une cuvette d’eau).
  • L’ammoniaque ravive les teintes contenant du bleu (3 cuillerées à soupe pour 1 litre d’eau).

LA RÉDACTION DE TOUTVERT VOUS CONSEILLE AUSSI:

Enregistrer

Enregistrer




Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer




Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer




Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *