Les « superaliments » : baies et petits fruits

Dans de nombreux pays, certains végétaux sont consommés traditionnellement dans un but thérapeutique. Grâce à leur pouvoir régénérateur et revitalisant, ces derniers soignent de façon naturelle une grande quantité de maux tout en évitant les effets indésirables qu’entraînent les médicaments chimiques. On les qualifie de « superaliments ».

Acérola, baies d’açaï, grenade, cranberries,… la planète regorge de ces « superaliments » ! Découvrons-en quelques-uns ensemble.


L’acérola

Les "superaliments" : baies et petits fruitsL’acérola est un arbre qui pousse naturellement aux Antilles et dans les régions tropicales d’Amérique du Sud, notamment dans les forêts amazoniennes du Brésil et du Venezuela, ou au Pérou. Ses fruits acidulés s’apparentent à de petites cerises. Ceux-ci sont d’ailleurs communément appelés « cerises des Antilles » ou « cerises des Barbades ». Sa principale vertu ? L’acérola est riche en vitamine C. Ainsi, c’est un défatiguant naturel, anti-infectieux, antioxydant, antistress et un anti-inflammatoire !

De plus, il contient d’autres antioxydants naturels ainsi que de la vitamine B et des minéraux (fer, calcium, potassium…). En raison de sa forte sensibilité à l’oxydation (au contact de l’air, de la lumière et de la chaleur), on trouvera principalement l’acérola sous forme de poudre (et non de fruits frais dans nos contrées. Comme tout superaliment, diverses qualités d’acérola sont sur le marché. C’est en optant pour un produit riche en acérola pur (aux alentours de 98 %) et exempt de vitamine C de synthèse que vous vous procurerez un produit d’exception.

Les baies d’açaï

Les "superaliments" : baies et petits fruitsIssues des traditions culinaires et médicinales des tribus indigènes du Brésil, les baies d’açaï de couleur pourpre proviennent d’un palmier et ressemblent un peu à la myrtille ou aux baies de sureau. Comme toutes les baies rouges, elles sont riches en polyphénols leur conférant de bonnes propriétés antioxydantes.

De plus, ces petites baies ont des propriétés toniques et énergétiques. Dans le commerce, retrouvez-les sous forme de poudre lyophilisée ou de jus. Séchées, leur goût s’apparente à un savant (et curieux !) mélange de noisette, de pruneau, d’olive et de cacao !




La grenade

Les "superaliments" : baies et petits fruitsOriginaire des pays méditerranéens, la grenade se retrouve en tête de liste grâce à ses grands pouvoirs antioxydants. Ceux-ci nous permettent de lutter contre les méfaits des radicaux libres et de retarder le vieillissement de nos cellules.

De plus, la grenade est également riche en vitamines B5, B6, cuivre et en vitamine C (elle aussi antioxydante). Dans le commerce, la grenade est disponible sous différentes formes : fruit frais, jus, mais aussi sous forme de pépites de grenade séchée (un régal !).

Les cranberries (ou canneberge)

Les "superaliments" : baies et petits fruitsRiche en flavonoïdes et en resvératrol, la canneberge possède également un bon pouvoir antioxydant. Par ailleurs, elle a aussi des vertus désinfectantes spécifiques de l’appareil urinaire, lui permettant déjouer un rôle efficace dans les problèmes d’infections urinaires.

Glissez les canneberge ou cranberries dans vos salades de fruits et de légumes, muffins, muesli pour égayer toutes vos recettes et les enrichir d’un point de vue nutritionnel !




Les physalis (ou baies d’aguaymanto)

Les "superaliments" : baies et petits fruitsSurnommées « baies des Incas », les physalis sont délicieux aussi bien frais que déshydratés. Quelle que soit leur forme, leur goût, très agréable et acidulé, oscille un peu entre la figue et l’orange…

Riches en flavonoïdes et caroténoïdes, ils sont surtout réputés pour leur activité antioxydante, et donc leurs propriétés antivieillissement. Ils se dégustent frais, séchés ou réhydratés et se glissent vraiment partout. Leur saveur se marie particulièrement bien avec le cacao.

Les baies de goji

Les "superaliments" : baies et petits fruitsDepuis des millénaires, les baies de goji sont traditionnellement consommées en Asie et sont réputées pour leurs propriétés énergétiques, stimulantes (de la sphère sexuelle notamment) et antioxydantes.

Pourvues d’une bonne richesse minérale (cuivre, zinc, sélénium, phosphore…), ces petites baies sont aussi riches en vitamines (Bl, B2, B6, C, E…), acides aminés et oligoéléments. Comme toutes les baies au fort pouvoir antioxydant, la baie de goji permet de retarder le vieillissement des cellules.

Enregistrer

Enregistrer




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *