Le schisandra chinensis, une plante fondamentale de la pharmacopée chinoise

Originaire de Chine, le schisandra chinensis est une herbe médicinale aux multiples bienfaits. Ses baies séchées sont réputées pour leurs effets toniques, hépatoprotecteurs et aphrodisiaques. Petit tour d’horizon !

Le schisandra chinensis est une liane odorante et arborescente pouvant atteindre une dizaine de mètres de longueur. Il pousse principalement en Asie du Nord-Est (Chine, Corée, Russie et Japon).


Ses fleurs blanches produisent de multiples grappes de petites baies rouges comestibles récoltées à l’automne. Ce sont elles, une fois séchées au soleil et broyées, qui sont utilisées depuis des millénaires en médecine traditionnelle chinoise pour leurs nombreuses propriétés thérapeutiques.

Schisandra Magnolia Vine Fruit/Schisandrae Chinensis Wu Wei Zi 1LB
Schisandra Magnolia Vine Fruit/Schisandra Chinensis Wu Wei Zi 1LB
Prix EUR 26,99

Pour soigner les foies fatigués

Les baies du schisandra chinensis sont très riches sur le plan thérapeutique, elles contiennent des protéines, des acides organiques, des acides aminés, des oligo-éléments et des vitamines.

Elles sont également riches en lignanes, des substances antioxydantes bénéfiques pour protéger le foie. Cette composition exceptionnelle peut améliorer le fonctionnement du foie et aider à sa régénération en cas d’intoxication ou d’hépatite.

Pour tonifier l’organisme

Considéré comme une plante adaptogène (qui augmente la capacité du corps à s’adapter au stress), le schisandra chinensis est souvent prescrit en association avec d’autres végétaux pour renforcer les défenses immunitaires, accroître la résistance de l’organisme au stress et redonner de l’énergie.




Des études scientifiques menées en Russie ont montré son efficacité comme tonifiant général et actif antioxydant. Les chercheurs ont notamment constaté une augmentation des performances physiques, intellectuelles et de la concentration, une protection contre le stress, une amélioration de la vision nocturne et une normalisation des fonctions nerveuses.

Le schisandra chinensis, une plante au service de la santé
Le schisandra chinensis, une plante au service de la santé

Pour stimuler la libido

Tonifiant de la circulation sanguine, le schisandra serait aussi un stimulant sexuel, tant pour les hommes que pour les femmes. Même si peu d’études sont venues confirmer cette vertu, la plante est traditionnellement connue en Chine comme une amie de la libido.

Comment utiliser le schisandra chinensis ?

Plante fondamentale de la pharmacopée chinoise, le schisandra est depuis peu commercialisé en Occident sous forme d’extrait sec ou hydroalcoolique et de baies séchées.




Il apparaît aussi dans la composition de cosmétiques et de thés aromatisés. Une plante médicinale à suivre.

Bien que peu d’effets secondaires à son utilisation aient été recensés (perte d’appétit, inconforts gastriques, éruption cutanée), il est recommandé d’avoir un avis médical ou de consulter un thérapeute avant d’en consommer.

Le schisandra chinensis est contre-indiqué aux femmes enceintes et allaitantes, et en cas de traitement médical.

Enregistrer

Enregistrer




Enregistrer

Enregistrer




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *