Romarin : une herbe aromatique prometteuse

Le « Reboul », la bible de la cuisine provençale, en regorge : le romarin, avec le thym, est le fleuron qui embaume la garrigue et les faitouts du bassin méditerranéen. De bonne heure, cette « rosée de mer » – Rosmarinus officinalis – a démontré ses vertus non seulement gustatives, mais aussi médicinales.

Principalement reconnu pour ses vertus fortifiantes et détoxifiantes pour le système digestif, le romarin officinal, peut aider à lutter contre la fatigue physique, contre la toux…


Le romarin, une herbe aromatique prometteuse

En Provence, son parfum camphré lui a donné le nom d’« encensier », pendant qu’ailleurs, la forme de l’arbrisseau lui a donné celui de « feuilles à couronnes. »

En effet, pas besoin d’être botaniste pour facilement reconnaître cette plante mellifère au feuillage persistant de la famille des lamiacea.

Ses longues feuilles légèrement enroulées, vert sombre au-dessus, blanchâtres en-dessous.




Aujourd’hui, le romarin se consomme toujours sous diverses formes: en délicieux condiments, le miel de romarin est reconnu pour ses bienfaits sur le système digestif (facilite le travail de la vésicule biliaire), on le retrouve en parfumerie, et l’huile essentielle de romarin est très efficace contre les migraines ou le stress.

Intéressant : Comment récoltes les herbes sauvages comestibles et les conserver

Mais désormais, la médecine s’intéresse de très près à ce condiment camphré.

Car, si ses propriétés anti-oxydantes sont déjà éprouvées contre les méfaits du vieillissement (l’aromate contient des flavonoïdes) ainsi que ses propriétés anti-inflammatoires et circulatoires (il contient du diterpène), de très sérieuses études scientifiques ont mis à jour ses probables propriétés anti-cancéreuses




Ainsi, l’arbrisseau du maquis serait efficace dans la lutte contre le cancer du sein, de la prostate, du colon, de la peau, ou bien encore de certaines leucémies.

A découvrir : Comment faire sécher les herbes aromatiques ?

Si ces travaux en sont au stade des laboratoires, il n’en demeure pas moins que le romarin est un puissant anti-inflammatoire, depuis belle lurette utilisé contre les brûlures d’estomac, mais aussi pour soulager les crises d’asthme les plus aigües.

La rédaction de Toutvert vous conseille aussi:

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *