Remèdes naturels contre le ronflement

Selon de récentes études, une personne sur quatre souffre d’un trouble très répandu dénommé roncopathie, mais plus communément connu sous le nom de ‘ronflement pathologique’. Selon la gravité, il se manifestera de manière chronique ou sporadique, entraînant plus ou moins de désagréments pour le sujet atteint et son entourage.


Le ronflement continu ou intermittent qui le caractérise peut être relativement sonore ; il est presque toujours dû à un trouble du sommeil et à des difficultés respiratoires de nature variée se manifestant précisément au cours du repos nocturne. En revanche, la roncopathie chronique est due, anatomiquement parlant, à la perte de la tonicité musculaire du palais mou et de la luette ; dans ce cas, le trouble ne cessera que grâce à une intervention chirurgicale rétablissant une bonne ventilation nasale.

ET AUSSI : Remèdes naturels contre l’insomnie !

Les personnes ronflant ne sont en aucun cas atteintes d’une maladie et ne présentent aucune malformation ou imperfection des organes ou des muscles impliqués dans la respiration. En fait, dans la plupart des cas, le ronflement chronique ou sporadique est lié à de mauvaises habitudes alimentaires, posturales, voire même à des allergies insoupçonnées. Il est donc nécessaire de déterminer la cause du problème afin de le traiter au mieux et éviter des nuits blanches à votre conjoint.

Des remèdes naturels existent dans ce domaine également, pouvant soulager, voire même éliminer, les ronflements fracassants  si caractéristiques des personnes sujettes à la roncopathie. De nombreuses huiles essentielles, de par leurs propriétés décongestionnantes, émollientes et désinfectantes, peuvent avoir de grandes vertus sur les muqueuses et donc faciliter la ventilation nasale, même de nuit.




DÉCOUVREZ : Remèdes naturels contre le rhume

Une méthode très efficace consiste à préparer un mélange d’huile essentielle d’eucalyptus, de pin de montagne, de genévrier et de menthe poivrée. 25ml de chacune des huiles suffisent. Versez quelques gouttes de ce mélange sur un linge humide puis placez ce dernier sur le radiateur de votre chambre. Vous pouvez également verser quelques gouttes directement dans l’humidificateur ou dans un diffuseur d’arômes. Au cours de la nuit, les huiles essentielles libèreront un arôme bénéfique, à même de dilater les voies nasales et de faciliter la respiration.

Afin d’optimiser ce bénéfice, vous pouvez, avant d’aller vous coucher, essayer de libérer votre nez grâce à un aspirateur nasal rempli d’eau et de sel de mer. Une telle irrigation nasale, pratiquée tous les soirs avant d’aller dormir, désinfecte et décongestionne les muqueuses. Vous obtiendrez un effet analogue en ayant régulièrement recours aux fumigations à base d’eau et de bicarbonate, ou des huiles essentielles précédemment citées.

LIRE AUSSI : 10 remèdes naturels contre le stress et l’anxiété !




La phytothérapie utilise beaucoup une plante appelée la périlla ou ‘basilique de Chine’, cette plante aromatique ressemblant en tous points à notre basilique. On extrait de ses graines une huile aux vertus multiples, riche en omega-3, 6 et en flavonoïdes complexes. C’est pourquoi la périlla est de plus en plus conseillée pour lutter, de manière naturelle, contre les allergies et tous les troubles respiratoires classiques, grâce à ses propriétés anti-inflammatoires et antiallergiques. Vous trouverez la périlla dans le commerce sous forme d’intégrateur alimentaire ; le dosage conseillé est d’une à deux gélules par jour.

Pour que ces remèdes naturels soient vraiment efficaces, il vous faudra cependant abandonner certaines mauvaises habitudes, ce qui suppose de faire attention à votre alimentation. Prohibez cigarettes et alcool, surtout avant d’aller dormir, réduisez votre consommation en matières grasses de manière à garder un poids idéal, hydratez régulièrement votre corps en buvant beaucoup de liquides et en augmentant votre consommation en fruits et légumes.

En ce qui concerne votre position, cherchez le sommeil sur le côté et, si nécessaire, utilisez un deuxième cousin pour maintenir votre tête plus haute, cela facilitera la respiration. Ces quelques conseils alliés à une vie saine vous feront retrouver le sommeil et … celui de ceux qui vous entourent !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *