Le refuge du Goûter, un sommet d’éco-technologie à 3835 mètres d’haltitudes

A 3835 mètres. Passage incontournable de la voie royale du mont Blanc, l’arrête du Goûter de Saint-Gervais-les-Bains (Haute-Savoie), gravie par 20 000 alpinistes par an, est équipée d’un refuge depuis le milieu du XIXe siècle, le refuge du Goûter.

refuge du Goûter

En 2010, un nouveau gîte est construit pour remplacer l’ancien, trop vétuste. Les travaux de ce sommet de technologie ont pris trois ans et coûté 7,5 millions d’euros. Autonome en matière d’énergie, le bâtiment recycle aussi l’eau potable.

L’ensemble a été entièrement héliporté, pièce par pièce, dans des conditions extrêmes, avec des vents soufflant à 200 km/h…

refuge du Goûter

Pour obtenir l’un des 120 lits, il faut réserver un mois à l’avance et débourser 70€. «Ce nombre réduit de places permet de maîtriser l’accès au mont Blanc, qui est un site protégé, explique Raymond Courtial, vice-Président du club alpin. Les autorités sont très vigilantes sur le bivouac sauvage. La montagne doit être respectée.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *