Recycler le plastique marin, le projet d’Ecover

Véritable fléau écologique mondial depuis plusieurs décennies, les déchets plastiques prolifèrent dans les mers et océans du globe. Selon l’Agence régionale de l’environnement de Haute-Normandie (AREHN), les détritus plastiques représentent 60 à 80% des déchets marins.


265 millions de tonnes de plastique sont fabriquées dans le monde chaque année. Une catastrophe environnementale pour la faune, qui périt emprisonné ou en ingérant les ordures flottantes.

SUR LE MÊME THÈME : « Le septième continent » : 3,43 millions de km2 de déchets flottent au large du Pacifique

Ecover, société belge spécialisée dans les produits d’entretien biologiques, a décidé de prendre le problème à bras le corps. Deux ans après avoir créé le Plantastique, PE végétal conçu à partir de canne à sucre, l’entreprise se lance dans un projet écolo : elle commercialisera à partir d’avril 2014 ses produits dans des bouteilles issues de déchets marins recyclés.

Pour parvenir à sa noble et écologique initiative, Ecover compte plusieurs partenaires. Ainsi, la fondation Waste Free Ocean récolte le plastique marin grâce à ses chaluts, installés à l’arrière des bateaux de pêche et permettant d’amasser les détritus flottants à la surface de l’eau. En France, trois ports seulement sont équipés pour collecter ces déchets. Il s’agit du port du Havre, de Saint-Mandrier et de Saint-Jean-de-Luz.




ET AUSSI : Comment l’Afrique lutte contre les sacs en plastique

C’est ensuite une usine de recyclage située à Dagenham, au Royaume-Uni, qui est chargée de dessaler, notamment, l’ensemble de la pêche. Le dernier chaînon est une autre usine anglaise, qui fabrique les fameuses bouteilles utilisées pour les produits Ecover.

Dans plusieurs mois donc, les emballages de la marque belge seront conçus avec 10% de plastique récolté en mer. Une étape importante dans l’objectif de dépollution des océans.

POUR EN SAVOIR PLUS : www.ecover.com




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *