Recyclage des déchets : l’initiative d’un jeune éco-entrepreneur de… 10 ans !

Fatigués, parfois exaspérés de voir autant de déchets trainer dans les caniveaux, vous vous demandez pourquoi ce papier est par terre, pourquoi cette bouteille vide n’est pas dans une poubelle plutôt que sur votre chemin. Et c’est là que Vanis Buckholz intervient.


Imaginez un garçon de 10 ans qui passe à côté de vous sur son vélo, et qui récupère tous les déchets délaissés. C’est ce que fait le jeune Vanis dans sa petite ville natale de Corona del Mar, en Californie, aux Etats-Unis.

SUR LE MÊME THÈME : Acheter en vrac, un geste vertueux pour le porte-monnaie comme pour la planète

À tout juste 7 ans, le garçon a crée son entreprise de recyclage « My ReCycler ». Le principe ? Arpenter à vélo les rues, les plages et les parcs pour ramasser tous les déchets recyclables qui sont sur son passage. Cartons, papiers, cannettes, bouteilles en verre et en plastique… Il prend aussi les déchets de ses amis et voisins.

Puis, il les trie chez lui et les apporte au centre de recyclage. Et Vanis donne un quart de l’argent qu’il gagne grâce au recyclage à « Project Hope Alliance », une association qui aide les enfants sans-abri.




Et de l’argent, Vanis devrait en gagner. Un Américain produit en moyenne 800 kilos de déchets par an. Un Français, près de 670 kilos par an. Aux États-Unis, environ 60 % des papiers et cartons sont recyclés (90 % en France), mais près de 90 % des bouteilles plastiques finissent au dépotoir (contre 60 % recyclées en France).

LIRE ÉGALEMENT : Comment l’Afrique lutte contre les sacs en plastique

La Banque mondiale prévoit que la quantité d’ordures générée par les citadins doublera d’ici 2025 pour atteindre 2,2 milliards de tonnes. Des déchets qu’il faut impérativement réduire et valoriser pour contenir leurs effets néfastes pour la planète.

Autant dire que des Vanis sur leur vélo, il en faudrait bien davantage… Même si on aimerait mieux qu’ils n’aient pas à exister.




Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *