Quelle est la qualité de l’eau du robinet de votre commune ?

Pour la majorité des français, la qualité de l’eau du robinet de nos 36 568 communes est de bon niveau. Aujourd’hui, 98% de la population française a accès à une eau de bonne qualité, conforme aux critères réglementaires.

Cependant, il existe encore 1 480 000 consommateurs qui payent une facture pour une eau non conforme. C’est ce que nous révélait une enquête d’UFC-Que choisir sur la qualité de l’eau du robinet paru en 2014.


Alors que la qualité de l’eau du robinet est généralement examinée selon une cinquantaine de critères réglementés par les autorités officielles, UFC-Que choisir a sélectionné pour son enquête les critères les plus pertinents au regard de la sécurité sanitaire et des inquiétudes des consommateurs.

ET AUSSI : Un purificateur d’eau accessible à tous !

Ainsi, sur la base d’une étude réalisée entre juillet 2011 et janvier 2014 par le ministère de la Santé, UFC-Que choisir nous livre une cartographie simple et claire de la qualité de l’eau dans chaque ville de France métropolitaine. Elle distingue 5 catégories : qualité de l’eau « bonne », moins de 5 % d’analyses non conformes ; « passable », entre 5 % et 25 % ; « médiocre », entre 25 % et 50 % ; « mauvaise », entre 50 % et 75 % ; « très mauvaise », plus de 75 %.

Carte interactive de la qualité de l’eau du robinet de votre commune




Cliquez sur la carte pour commencer vos recherches (source : UFC que-choisir)

Pesticides, nitrates,… : de quels types de pollution parle-t-on ?

L’enquête s’intéresse tout particulièrement aux substances chimiques suivantes : les pesticides (quantité totale de pesticides et teneur maximale en atrazine et ses métabolites) ; les nitrates (issus des engrais et des fumures animales sur les cultures et première cause de fermeture des captages d’eau potable) ; le sélénium (naturellement existant dans les couches profondes du sol) ; la qualité bactériologique, critère essentiel pour que l’eau soit considérée comme potable – les bien connues bactéries coliformes et les entérocoques et l’Escherichia coli (susceptibles de causer des problèmes de santé) ; la teneur en aluminium (qui résulte le plus souvent de l’ajout volontaire de sels d’aluminium utilisés pour rendre limpides des eaux naturellement troubles) ; et la radioactivité repérée dans les eaux (conséquence de la présence d’un sous-sol granitique riche de ce composant dans certaines régions).

Comment expliquer le niveau de pollution de l’eau du robinet de certaines agglomérations ?

Premièrement et étonnamment, la principale source de pollution de l’eau est constatée dans les activités agricoles, puisque 63% de ce liquide utilisé est non conforme aux exigences des autorités officielles. Cela se traduit par une consommation d’eau contaminée en pesticides, en nitrates ou en sélénium par plus de 900 000 français, habitant notamment dans les zones agricoles intensives du Nord-Est, comme à Berck dans le Pas-de-Calais ou à Coulommiers en Seine-et-Marne.

Quelle est la qualité de l'eau du robinet de votre commune ?
Quelle est la qualité de l’eau du robinet de votre commune ?



Également, la décrépitude des réseaux d’eau et le manque de surveillance des traitements d’assainissement font que plus de 500 000 français, répartis sur 2000 communes majoritairement rurales ou montagnardes, comme à Saint-Etienne ou Albertville, ont accès à une eau contaminée en bactéries ou en aluminium.

En 2007, le gouvernement français avait lancé un plan environnemental, connu sous le nom de « Grenelle de l’environnement », qui obligeait la protection de plus de 500 sources d’eau potable prioritaires, afin d’augmenter le nombre de commune avec une qualité de l’eau du robinet irréprochable. En 2014, les lois adoptées par ce plan étaient loin d’être développées au niveau local. Les derniers de la classe étaient notamment les départements de l’Eure, de la Meurthe et Moselle, de l’Oise, de la Seine-et-Marne et de la Seine-Maritime.

TELECHARGEZ : L’ÉTUDE COMPLÈTE D’UFC-QUE CHOISIR (PDF)

Enregistrer

Enregistrer




Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer




Enregistrer

Enregistrer




Comments

  1. tara says

    en 2014 l’approvisionnement en eau dans le monde entier est à 80% sous régie public. A l’opposé d’autres pays européens la quasi-totalité de la gestion du service d’eau est confiée au privé en France. Même aux USA seulement 20% de l’eau est géré par le privé alors que c’est un pays connu pour sa politique ultra-libérale ! Il faut aussi savoir que l’eau est le 3em secteur le plus corrompu après l’armement et le BTP … Alors que c’est une ressource vitale pour l’humanité. Que font nos gouvernants pour moraliser tout cela, où trempent-ils aussi dans cette corruption, ceci expliquerai cela ?
    plus d’infos pour un retour en vraie régie de l’eau sur http://www.activeau.fr/retour-regie-eau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *