Une poule : LA solution pour réduire ses déchets ?

Depuis plusieurs mois, une nouvelle tendance se dégage : acheter quelques poules pour réduire considérablement la quantité de déchets mis à la poubelle.


Initiatives individuelles et (ou) encouragées par les collectivités locales, et même soutenues par l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maitrise de l’Énergie) avoir une poule devient tendance et c’est tout bon pour la planète !

AUTRE MÉTHODE : Le lombricompostage : transformez vos déchets en engrais !

Alors si vous aussi vous souhaitez adopter un nouvel animal de compagnie, voici quelques informations utiles. Les poules peuvent vivre dans peu de place. Par exemple dans un élevage bio, on compte 6 poules par m², dans un élevage en batterie c’est l’équivalent d’une feuille A4 par poule ! Donc même dans un petit jardin vous pouvez en avoir une, mais essayez autant que possible de leur offrir suffisamment de place pour qu’elles puissent gambader !

Il existe des poulaillers « prêts à installer » qui s’achètent en animalerie, il est sinon tout à fait possible d’en bricoler un avec du bois et du grillage. Quand aux poules vous pourrez en trouver également en animalerie, sur les marchés paysans ou auprès d’agriculteurs ou passionnés. Si votre place vous le permet, prenez en au moins deux, car la poule n’est pas un animal solitaire !




A LIRE : Recyclage des déchets : l’initiative d’un jeune éco-entrepreneur de … 10 ans !

Côté déchets, une poule peut en manger jusqu’à 70kg par an ! En plus, une poule consomme à peu près de tout : légumes, fruits et autres déchets organiques, mais aussi les restes de viande, de poisson et bien sûr des céréales en quantité. De quoi réduire considérablement la taille de vos poubelles !

Le deuxième avantage d’avoir une poule, c’est qu’elle pond des œufs frais très régulièrement ! Le nombre varie selon les espèces et l’âge, mais une poule pond en moyenne 150 œufs par an. En effet, les poules arrêtent de pondre quelques semaines au début de l’hiver.

Enfin, les poules demandent assez peu d’entretien. Il faut évidemment les nourrir tous les jours et nettoyer leur poulailler 2 à 3 fois par an, selon le nombre de locataires et c’est à peu près tout. Alors prêt à avoir votre poule ?




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *