Plats préparés : à quoi servent ces ingrédients industriels mystérieux ?

Des boissons aux crèmes glacées en passant par les biscuits et les plats préparés, les additifs sont partout dans nos assiettes ! Ces préparations industrielles aux photos alléchantes ne cachent pourtant pas toujours des recettes qui le sont autant.


Mais quel est donc le sens de ces étiquettes ? Dès les premières lignes, plusieurs ingrédients mystérieux peuvent nous sauter aux yeux. Ces substances sont généralement ajoutées à la recette pour mieux conserver, améliorer la texture, l’aspect et même le goût.

LIRE AUSSI : Quels sont les additifs alimentaires nocifs pour la santé ?

Leur particularité : ce ne sont pas des produits que l’on ajouterait soi-même à une salade ou bien un plat de pâtes. Ces produits répondent à des critères d’utilisation et d’approbation très stricts. Ils sont listés soit par leur nom, soit par un code européen – un E suivi de 3 chiffres. Pour chaque produit, un seuil est fixé au delà duquel il devient néfaste pour notre santé.

Passons donc en revue quelques uns de ces ingrédients industriels utilisés dans nos produits alimentaires.




  • « Conservateurs » : Ils ralentissent le développement des germes et permettent ainsi une meilleure conservation des aliments.
  • « Colorants » : Selon l’EFSA, l’Autorité Européenne de Sécurité des Aliments, on les utilise pour «  compenser les pertes de couleur dues à l’exposition à la lumière, l’air et aux variations de température », mais aussi pour « renforcer les couleurs ». En clair, voilà ce qui donne un aspect joli à notre plat !
  • « Œufs en poudre » : Pourquoi donc sont-ils en poudre ? Selon les industries agro-alimentaires, cela serait plus pratique et hygiénique. Pour 1kg d’œufs entiers en poudre, versez 250gr de poudre dans 750ml d’eau : vous obtiendrez l’équivalent de 20 œufs. A noter : ce genre de mixture se conserve 2 ans à une température de 25°C même après ouverture…
  • « Exhausteur de goût » : Sans une saveur propre prononcée, il est présent pour accentuer un goût déjà existant. Le sel est l’exhausteur de goût le plus connu mais il en existe d’autre comme le glutamate ou bien l’aspartame.
  • « Dextrose » : On l’appelle aussi glucose. Cet additif est un agent sucrant mais il améliore également la durée de conservation des produits ainsi que la texture.

LE SAVIEZ VOUS : Pesticides : les 12 fruits et légumes qui en contiennent le plus !

La vraie question à se poser serait de savoir si nous avons besoin de tous ces produits. Ces quelques exemples d’additifs et ingrédients industriels ne sont pas considérés comme dangereux pour la santé selon les autorités sanitaires. Cependant, des doutes sont régulièrement émis par plusieurs associations de consommateurs sur certains additifs qui pourraient comporter des risques chez les personnes sensibles.

Il est utile de préciser que, même si l’alimentation bio est plus réglementée en matière de substances chimiques, certaines sont encore tolérées. Sur 600 additifs autorisés, le bio n’en utilise que 47, ceux considérés comme « sûrs ».  Un choix à envisager donc !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *