Plantes veinotoniques : elles améliorent notre circulation sanguine

Plantes veinotoniques : vous souffrez fréquemment de sensation de jambes lourdes.

Vous avez souvent des picotements ou fourmillements aux pieds ou aux mains.


Ces symptômes sont l’effet d’une mauvaise circulation sanguine et veineuse.

Mais ne vous inquiétez pas, il existe des plantes stimulantes, appelées veinotoniques, qui améliorent notre circulation sanguine.

Plantes veinotoniques : la vigne rouge

Plantes veinotoniques




C’est bien connu, un verre de vin rouge par jour, c’est bon pour le cœur.

Et pour cause, le raisin rouge est le fruit qui contient le plus de flavonoïde et de resvératrol, deux substances antioxydantes connues pour leurs effets vasculoprotecteurs.

En d’autres termes, la vigne rouge contribue à une meilleure circulation sanguine et pression artérielle, soulageant ainsi les symptômes d’insuffisance veineuse et de troubles circulatoires (varices, fragilité capillaire, hémorroïdes, entres autres).

Plantes veinotoniques : le fragon

Plantes veinotoniques : fragon




Aussi courant sous le nom de « petit houx », le fragon, arbuste originaire des maquis du bassin méditerranéen, est reconnu pour ses propriétés vasoconstrictrices.

Utilisée depuis l’Antiquité dans le traitement des troubles veineux (douleur, enflure et lourdeur dans les jambes), cette plante veinotonique est composée de saponosides et d’hétérosides, excellents pour le système veineux.

Agissant sur l’élasticité des veines, le fragon permet de réduire, notamment, la sensation de jambes lourdes.

La myrtille Plantes veinotoniques myrtilles Les fruits rouges (framboise, fraise, groseille, cassis, mûre) sont excellents pour combattre la sensation de jambes lourdes.

Parmi eux, la myrtille sort du lot pour ses propriétés vasculoprotectrices.




Composée majoritairement d’anthocyanosides et de vitamines A, B et C qui améliorent la sensibilité de la rétine et favorisent le soulagement des troubles circulatoires, la myrtille se cueille pendant l’été, mais nous pouvons la retrouver toute l’année en surgelée ou en forme de jus.

Le marronnier d’Inde marronnier-dinde

Originaire des Balkan et de l’Asie occidentale, le marronnier d’Inde, et principalement son écorce, est riche en aescine et en aesculoside qui consolident la perméabilité veineuse.

Ces composants protègent et stimulent donc les parois des veines et soulagent les symptômes d’insuffisance veineuse.

La rédaction de Toutvert vous conseille aussi:




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *