Piscine écologique : la nouvelle tendance ?

Comment avoir une piscine chez soi, tout en étant écolo et respectueux de l’environnement ? La piscine écologique est peut être la solution ! En tout cas, elle est choisie par de plus en plus de particuliers mais aussi par certaines collectivités.


SURPRENANT : Une piscine naturelle sur l’île d’Upolu (Samoa)

La piscine écologique se compose de 3 éléments : un bassin, une zone verte et une pompe à eau. Le bassin est le lieu de baignade. Accolé à lui, la zone verte, de la même taille est un endroit qui permet de maintenir la vie dans le bassin par la faune et la flore et donc une bonne qualité d’eau. C’est ce que l’on appelle la zone de filtrage. Enfin, le troisième élément indispensable est la zone de régénération. Le principe est d’oxygéner l’eau en permanence pour qu’elle puisse permettre la vie dans le bassin. Vous l’aurez compris c’est le biotope naturel qui détermine la qualité de l’eau.

IMPORTANT : Vacances et respect de l’environnement : 6 choses à savoir

La piscine écologique a de nombreux avantages et assez peu d’inconvénients quand on sait comment l’entretenir. La piscine écologique ne pollue pas au contraire elle favorise la biodiversité dans votre jardin par sa zone verte, il faut donc choisir la faune et la flore à introduire en fonction du lieu et de l’environnement. De plus, l’eau n’a pas besoin d’être changée, elle se bonifie avec le temps ! Il suffit de nettoyer le fond du bassin et d’entretenir les plants aquatiques.




Elle préserve la qualité de l’eau, car elle fonctionne sans produits chimiques. Cette eau est aussi plus saine pour les baigneurs qui ne risquent ni allergie, ni irritation (contrairement aux piscines qui utilisent du chlore). Elle trouve une place naturelle dans le jardin et peut même se fondre avec lui. Elle est aussi un agréable point de rafraichissement en été !

Alors, prêt à vous jeter à l’eau ?




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *