Pile traditionnelle ou pile au méthanol ?

Remplacer les piles traditionnelles, particulièrement polluantes, pourrait vite devenir possible grâce aux cellules combustibles à méthanol direct, plus performantes, capables de recharger une voiture électrique comme un ordinateur portable.


L’innovation est signée de l’Université de Californie, en collaboration avec la Nasa, et produite par la société Direct Methanol Fuel Cell Corporation, manufacturant également des cartouches jetables, elles aussi fabriquées avec du méthanol.

L’idée sera bien sûr de s’adresser au vaste marché des appareils à pile, y compris celui des téléphones mobiles et des ordinateurs portables.

En substance, le méthanol liquide se « transforme » en électricité, des processus complexes d’électrolyses et de réactions chimiques se déclenchant à l’intérieur de la cellule.

Silencieuses et performantes, ces piles offriraient un temps de fonctionnement bien plus élevé que celui des piles traditionnelles : elles fourniraient en effet de l’énergie électrique en continu, jusqu’à ce que hydrogène et oxygène alimentent la cellule à combustible ; elles seraient ensuite rechargées par des cartouches au méthanol.




Le méthanol pourrait-il donc changer nos habitudes ?

Il semblerait que la réponse soit oui ! Nous ne manquerons pas de vous tenir au courant de l’évolution de ce projet.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *