Pesticides : les 12 fruits et légumes qui en contiennent le plus !

Les pesticides sont utilisés en quantités considérable depuis plus d’un demi siècle par l’agriculture intensive. Ainsi, on retrouve des résidus de pesticides partout et notamment dans nos aliments : la moitié des fruits et légumes produits par l’agriculture intensive en contiennent. Mais certains les absorbent plus que d’autres.

L’agence américaine « Animal and Plant Health Inspection Service », après avoir analysé les fruits et légumes les plus communs, a identifié ceux qui ont la plus forte teneur en pesticides et en engrais chimiques.


SUR LE MÊME SUJET : Santé, environnement, diététique : 10 bonnes raisons de consommer bio

Voici donc la « blacklist » des produits les plus exposés aux substances chimiques quand ils sont cultivés de manière industrielle :

  • La pomme : plus de 40 pesticides différents ont été détectés sur les pommes, car ce fruit est sujet aux champignons et aux insectes; les pesticides sont également présents dans le jus de pomme et la compote de pomme. Les pesticides étant déposés presque complètement sur la peau, cela oblige le consommateur à l’enlever. Mais ce faisant, on élimine aussi la partie la plus nutritive. Si vous ne trouvez pas de pommes “biologiques”, nous vous conseillons les pastèques, les bananes et/ou les mandarines.
  • Le céleri : il s’agit d’un cas particulier car il n’est pas présent dans les trois grandes catégories: les arbres fruitiers, les petits fruits et les légumes verts. Néanmoins, le Test USDA a trouvé plus de 60 pesticides différents dans ce légume. Comme pour les pommes, nous vous indiquons ces alternatifs: les brocolis, les radis et les oignons.
  • La fraise : comme sur le céleri, il y a plus de 60 pesticides différents, mais un peu moins sur celles congelées. Les fruits alternatifs « biologiques » peuvent être les kiwis et les ananas.
  • La pêche : il faut les différencier, dans les“fraîches” on a trouvé plus de 60 pesticides; presque la même quantité que dans celles des conditionnements en monodose, par contre, beaucoup moins sur les pêches en conserve. Des fruits alternatifs plus “sûrs” sont la pastèque, les mandarines, les oranges et les pamplemousses.
  • Les épinards : détestés par les enfants, les épinards sont en tête de la catégorie “ feuilles vertes”, avec presque 50 pesticides différents. Beaucoup moins, cependant, pour ceux en “boîte”.
  • Les abricots : sur les abricots ont été trouvés 33 pesticides. Si vous ne trouvez pas ceux biologiques, vous pouvez choisir les ananas, la papaye ou la mangue.

ET AUSSI : Jardin potager : 10 remèdes naturels pour vos fruits et légumes préférées

  • Le raisin. Le raisin importé peut avoir plus de 30 pesticides. Le raisin, contient également un nombre plus élevé de pesticides.
  • Le Poivron. Les poivrons doux, dans toute leur variété de couleurs, contiennent presque 50 pesticides différents.
  • La pomme de terre. La pomme de terre contient plus de 35 pesticides. Les pommes de terre douces offrent une alternative délicieuse avec moins de résidus de pesticides.
  • La Myrtille : sur les myrtilles ont été trouvés 50 pesticides : celles congelées sont moins contaminées. Malheureusement, les fruits alternatifs et nutritifs à la place des myrtilles sont les cerises, qui bien que ne faisant pas partie de la liste, sont aussi souvent contaminées. Si utilisées pour le petit déjeuner, une alternative est la banane.
  • La laitue : plus de 50 pesticides ont été trouvés sur la laitue. A la place de la laitue biologique, vous pouvez choisir les asperges.
  • Le chou : même si le chou est connu comme plante plus résistante aux parasites et aux maladies, dans les dernières années, ont été trouvées des quantités élevées de résidus de pesticides. A sa place, vous pouvez choisir les asperges et les brocolis. Le pissenlit est aussi une alternative nourrissante.

Il y a ensuite des produits, qui, bien que ne faisant pas partie de cette liste, contiennent un grand nombre de pesticides : la viande de bœuf, les cuisses de poulet, la graisse de porc, le lait, le café (celui cultivé dans les pays qui autorisent l’utilisation de pesticides),  le vin (pour la présence d’insecticides dans les raisins, sans surprise, augmente sur le marché la présence de “vin biologique”), le chocolat (comme pour le café si cultivé dans les pays sans législation spécifique).




LE SAVIEZ-VOUS : 5 idées reçues sur les produits bio !

La première précaution est donc de bien laver les fruits et légumes. Mais attention, cela ne suffit pas à faire disparaître toutes les traces de produits chimiques. Idéalement, il faudrait les éplucher mais on perdrait alors les anti-oxydants et les vitamines contenus dans la peau. Pour plus d’efficacité, vous pouvez ajouter du bicarbonate de soude à votre eau de rinçage et nettoyer la peau avec une brosse à légumes écolo.

Le mieux reste encore de privilégier leur équivalent bio !




Comments

  1. Jean-eude says

    Bonjour je me nomme Jean-eude dit le légume, J’ai 67 ans je suis un fan de pastèques et de concombres. J’ai trouver cet article trés instructif et passionnant, en effet je pense que manger 5 fruits et légumes par jours est fort dangereux pour le cerveau, j’en suis la preuve humaine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *