Patate douce : trésor de vitamine A et puissant anti-oxydant

Originaire d’Amérique du Sud, la patate douce (ipomoea batatas) est sans doute la première plante à avoir été cultivée dans le Nouveau monde.


Ainsi l’attestent les fouilles archéologiques sur des sites péruviens antérieurs à 8 000 ans.

Au goût légèrement sucré, elle est aujourd’hui toujours plébiscitée en cuisine et est un atout pour notre santé.

Patate douce : un légume qui invite au voyage

En tous les cas synonyme d’exotisme, la patate douce a sauvé de la famine depuis les populations subsahariennes jusqu’aux Japonais et Chinois, pays où elle est aujourd’hui la plus cultivée au monde, bien avant le continent africain, où elle l’est essentiellement en Ouganda, au Nigeria et au Mozambique.

Les polynésiens, eux aussi, l’ont connue avant nous : l’Histoire hésite entre le voyage de graines du tubercule via des embarcations maories, ou par certaines espèces d’oiseaux.




Un guide de voyage en soi, que la patate douce, associée à son aspect décoratif avec ses teintes en nuancier depuis la couleur crème jusqu’à l’orange et au pourpre, ces deux dernières synonymes de nutriments.

La patate douce, trésor de vitamine A et puissant anti-oxydant
La patate douce, trésor de vitamine A et puissant anti-oxydant

 A découvrir: 12 utilisations de la pomme de terre auxquelles vous n’auriez jamais pensé

La patate douce pour nos yeux

Avec sa saveur suave rehaussée d’une pointe de noisette, de légume se prête à toutes les recettes de la pomme de terre. Mais quel intérêt d’en consommer en Europe ?




La patate douce n’a pas du tout les mêmes apports nutritionnels que la pomme de terre : elle est littéralement synonyme de vitamine A ou rétinol, « la » vitamine de la vue.

  • De fait, la patate douce regorge de caroténoïdes, en particulier de bêta-carotène, autrement-dit de vitamine pro-A : le corps transforme ce bêta-carotène en vitamine A, selon ses besoins.
  • Une manne, qui sauve des millions d’enfants de contrées déshéritées, de déficience ophtalmique.
  • Retenons que plus la patate douce est colorée, plus elle est riche en bêta-carotène.

Avantage : cette vitamine pro-A est d’autant plus biodisponible que la patate douce est cuite, contrairement à d’autres aliments qui perdent une partie de leurs vertus avec la cuisson.

Intéressant: 10 idées reçues sur le cancer !

La patate douce, trésor de vitamine A et puissant anti-oxydant
La patate douce, trésor de vitamine A et puissant anti-oxydant

Un légume ancien qui a de l’avenir

C’est un aliment de base dans plus d’un pays au monde. De fait, ce « sucre lent » est également riche en vitamines B6 – essentielle à notre métabolisme – C, B2 et B5, en cuivre et en manganèse.




Mais la recherche s’intéresse à son rôle dans la prévention de certains cancers : ainsi du cancer de la prostate, de la vésicule biliaire et du cancer du sein.

En des points du globe aussi différents que l’Amérique centrale, l’Inde et le Japon, le lien a été établi entre une moindre observation de ces cancers, et une alimentation où la patate douce entre pour bonne part.

Une certitude, elle est très riche en anthocyanines, cette substance qui colore fruits et légumes et est réputée anti-oxydante. Les anthocyanines de la patate douce auraient un pouvoir antioxydant supérieur à celui de la vitamine C, soit supérieur à plus d’un de nos fruits (mûres) et légumes (chou rouge).

La recherche est « work in progress » au regard des vertus de la patate douce. La version blanche aurait un effet contre la résistance de sujets diabétiques à l’insuline.

Une certitude, la patate douce est un aliment de base bien plus sûrement que la viande, avec des vertus encore inexplorées, mais dont la consommation est une garantie de prévention et de santé.

LA RÉDACTION DE TOUTVERT VOUS CONSEILLE AUSSI:




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *