Du mobilier fabriqué à partir des couches de bébé usagées

Une usine australienne a pris l’initiative de recycler les déchets hygiéniques pour les transformer en mobilier, carton, papier ou encore litière pour les animaux domestiques. Une aubaine écologique et environnementale novatrice !


Le centre de recyclage Relivit a décidé de transformer les couches sales et serviettes hygiéniques très polluantes en les stérilisant. Ainsi, ces déchets particulièrement nauséabonds et émetteurs de carbone se verront offrir une seconde vie tout à fait enviable.

SUR LE MÊME THÈME : Recyclage des déchets : l’initiative d’un jeune éco-entrepreneur de… 10 ans !

Ils deviendront tables de jardin, chaises, carton ou même bancs publics dans les communes. L’usine estime qu’elle pourrait réutiliser ainsi 95 % de tels déchets, diminuant de façon significative leur impact sur l’environnement.

Rappelons que le sixième continent engloutit chaque année 450 000 tonnes de déchets dans les décharges. Un bilan alarmant que Relivit veut contrer intelligemment.




Mais, le directeur de Relivit, Mark Dunn, ne veut pas se contenter de diminuer la production de carbone mais se veut également pourvoyeur d’emploi. Un profit estimé de 120 millions de dollars devrait rapporter à l’état de Nouvelle Galle du Sud.

LIRE ÉGALEMENT : Comment l’Afrique lutte contre les sacs en plastique

De surcroît, des emplois devraient naître diminuant ainsi le taux de chômage. Une alternative très séduisante qui profite à tous, ce qui réjouit le service de protection environnemental du pays.

A quand un projet similaire en France dont la gestion des déchets est plus que critiquable ?

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *