Le micro-ondes est-il dangereux pour la santé ?

Une question qu’il est légitime de se poser lorsque l’on sait que plus de 2 millions de micro-ondes sont vendus chaque année en France depuis 2006 (Planetoscope). Rares sont donc les ménages qui utilisent encore uniquement le bon vieux four traditionnel.


Le micro-ondes est dans toutes les cuisines et fait partie intégrante de notre quotidien. Une ascension fulgurante puisqu’il a fait son apparition il y a tout juste 40 ans (années 70). Il faut dire qu’il présente l’avantage d’un mode de cuisson express qui facilite la vie de ses utilisateurs désormais libres de réchauffer leurs petits plats en un temps record. De surcroît, il se révèle être moins énergivore que les fours électriques classiques.

ET AUSSI : Comment se protéger des téléphones portables et de leurs radiations : 10 conseils pratiques

Mais comme son nom l’indique, micro-ondes rime avec ondes. Et ces ondes justement, présentent-elles un danger pour notre santé ?

Les études menées pour déterminer la possible dangerosité de la cuisson au micro-ondes n’ont pas permis de démontrer des effets néfastes sur la santé. En effet, les aliments cuits au four à micro-ondes ne présenteraient aucun risque cancérogène. Ce mode de cuisson n’entrainerait pas non plus l’apparition de sous-produits toxiques.




Quant à savoir si les aliments cuits au micro-ondes perdraient plus de leurs qualités nutritionnelles que d’autres types de cuisson (vapeur, eau), sachez que ce n’est pas le cas. Tous ont de toute manière une incidence sur la teneur en nutriment des aliments.

LIRE AUSSI : Quels sont les additifs alimentaires nocifs pour la santé ?

Si le danger ne se trouve pas dans ses ondes, il reste présent d’une manière plus insidieuse. En effet, suivant votre utilisation, la cuisson au micro-ondes ne détruit pas forcément les bactéries alimentaires telles que la salmonelle pour des œufs pochés ou Escherichia coli si votre viande n’est pas chauffée suffisamment longtemps.

Sachez également que certains composants plastiques présents dans vos récipients, emballages, biberons, etc., peuvent migrer dans l’aliment chauffé. Adipates, phtalates, benzophénone, filtres UV, bisphénol A (BPA), sont ainsi autant de jolies noms que vous pouvez ingurgiter sans le savoir.




Enfin, le risque du micro-ondes est aussi la facilité. Il a révolutionné la cuisine pour le meilleur mais aussi, parfois, pour le pire. Car, il a profondément changé notre façon de cuisiner et de préparer les repas.

La consommation croissante des plats industriels déjà préparés et prêts à l’emploi après quelques minutes au micro-ondes n’est pas sans risques sanitaires. Elle est d’ailleurs associée à la malbouffe à l’origine de nombreux troubles (obésité, diabète, maladies cardio-vasculaires, etc.). Riches en graisse, en sel et en sucre, et contenant de nombreux additifs (colorants, conservateurs, exhausteurs de goût, gélifiants, etc.), ces plats déjà préparés sont finalement les principaux ennemis des utilisateurs de micro-ondes.

LE SAVIEZ VOUS : Plats préparés : à quoi servent ces ingrédients industriels mystérieux ?

Alors, la prochaine fois que vous vous précipiterez, par facilité ou par manque de temps, vers votre très cher micro-ondes, prenez vos précautions et n’oubliez pas aussi de vous faire plaisir, de temps en temps, en savourant un bon plat fait maison. Car, comme le dit un proverbe, « Qui compte sur la cuisine d’autrui, déjeune mal et soupe encore pis ».




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *