Mes courses de saisons : les produits du mois de juillet

Juillet, l’apothéose pour les fruits. Les abricots atteignent leur pleine maturité. Les prunes, appréciées pour leurs propriétés laxatives et diurétiques, riches en vitamine A et en potassium, font leur apparition ; ne les choisissez ni trop dures ni trop colorées. On craque pour les cerises, juteuses et douces, excellent diurétique, contenant des vitamines, des fibres et des sels minéraux. A l’achat, assurez-vous de la présence de leur pétiole. Lavez-les avec soin avant de les consommer. De toutes les espèces de cerises, c’est sans doute la cerise de Vignola, à la robe rouge foncé, qui est la plus douce.


Le temps des fraises tire déjà à sa fin, remplacées par d’autres fruits, tels les figues ou la pastèque. Toutes deux contiennent des vitamines, du fer et du potassium. Elles ont des vertus laxatives et anti-inflammatoires. Les figues-fleurs sont mûres dès les mois de juin et juillet, tandis que les figues unifères atteignent leur maturité en août. En septembre, arrivent les figues d’automne. La pastèque, gorgée d’eau, est idéale pour se désaltérer à zéro calorie. Laissez-la mûrir quelques jours, à température ambiante.

SUR LE MÊME SUJET : Mes courses de saison : les produits du mois de juin

Juillet, mois du melon et des pêches, à consommer même avec la peau car cette dernière contient de la pectine, favorisant le transit intestinal. Ce sont des fruits très rafraîchissants, riches en vitamine A et C. Vous concocterez un délicieux smoothie à la pêche en ajoutant un peu de glace à la crème, voire un peu de miel pour adoucir le mélange, ainsi qu’une pointe de cannelle en poudre.

L’offre est également variée du côté des légumes : blettes, aubergines, courgettes, salades en tout genre, haricot, concombre, radis, poivrons verts, jaunes ou rouges. Un foisonnement de couleurs et de gaîté, qui ne pourra que nous mettre de bonne humeur, au physique comme au moral. Si manger des produits sains est vivement recommandé, c’est encore plus vrai pour les légumes crus. Les stars d’Hollywood sont ainsi depuis quelques temps des fans du régime crudivore, uniquement à base de légumes crus. Les fruits et les légumes, certes, mais également la viande et le poisson. Cela dit, un tel régime peut s’avérer dangereux : les œufs, par exemple, doivent absolument être cuits pour éviter tout risque de salmonellose.




calendrier juillet

Bien sûr, les tomates sont également sur le devant de la scène. Vous les dégusterez en salade, avec un peu d’huile d’olive. Ou cuites dans l’eau bouillante pour en faire une purée que chaque famille accommodera ensuite, selon ses propres recettes. Les tomates, en particulier celles bien grosses et rondes, les coeurs de boeuf, sont excellentes en salades ou farcies de riz ou de viande.

ET AUSSI : Mes courses de saison : les produits du mois de mai

Juillet, c’est enfin le temps du poisson : anchois, sardines, maquereau, rouget, mulets, denti, merlan, daurade, espadon et bar. Tous riches en antioxydants, en vitamines et en protéines nobles mais pauvres en graisses en et lipides. Grâce à la présence de sels alcalins, ils favorisent la digestion.

Si l’on peut se permettre d’attendre quelques jours avant de consommer de la viande, le poisson, surtout lors des grosses chaleurs, doit être immédiatement mangé. Assurez-vous que le produit n’a pas été congelé et qu’il présente une couleur bleu vif. Qualité et choix seront bien sûr davantage au rendez-vous sur les étals des marchés. Cet été, tous au marché !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *