La Turritopsis nutricula, une méduse potentiellement immortelle

Une méduse capable de se régénérer par elle-même et de devenir immortelle. C’est l’incroyable propriété de la Turritopsis nutricula, cette méduse originaire de la Mer des Caraïbes qui passionne les scientifiques, mais envahit les océans.

Devenir immortel. Un rêve pour l’homme, une réalité pour la méduse Turritopsis nutricula. Passé un stade de développement, elle est capable d’inverser son processus de vieillissement pour rajeunir. La transformation est en boucle, rendant ainsi cette méduse immortelle.

immortal-jellyfish-turritopsis-nutricula-4

Ce mécanisme cellulaire a un nom : la trans-différenciation. C’est-à-dire qu’un type de cellule se transforme en un autre type de cellule. Seuls quelques animaux dans le monde peuvent subir une trans-différentiation, mais celle-ci reste toujours limitée.

immortal-jellyfish-turritopsis-nutricula-3

C’est le cas de la salamandre, par exemple, qui peut refaire pousser sa queue lorsqu’elle la perd. Pour la Turritopsis nutricula, c’est l’ensemble du corps qui est régénéré, et ce autant de fois que nécessaire.

immortal-jellyfish-turritopsis-nutricula-2




Pour les scientifiques du monde entier, la preuve que le rajeunissement est possible est bien évidemment passionnant. Mais l’immortalité menace également la diversité. Puisque ces méduses sont incapables de mourir (hors accidents et prédateurs), leur population augmente en permanence. A tel point que toutes les eaux du Globe sont maintenant concernées par cette invasion de méduses immortelles. La réalité rattrape la science-fiction.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *