Un manuel écrit en 1844 pour révolutionner l’agriculture citadine

Il serait impensable, en 2014, d’imaginer pouvoir apprendre de nouveaux savoir-faire agricoles, permettant d’obtenir des récoltes prolifiques sur de petites surfaces, ou des légumes mûrs en avance sur leur saison, par exemple ? Et pourtant, un ouvrage intitulé Manuel pratique de la culture maraîchère de Paris publié il y a 170 ans par J. G. Moreau et J. J. Daverne, deux maraîchers franciliens, pourrait bien devenir un outil indispensable d’agriculture citadine.


A LIRE ÉGALEMENT : Comment soutenir les semences libres en 4 actions !

Réédité en 2010, le Manuel en question est passé dans le domaine public il y a peu, et est désormais disponible gratuitement et téléchargeable en ligne.

Cet ouvrage, établi comme un transfert de savoir-faire à « leurs enfants et aux jeunes jardiniers-maraîchers » notent les deux auteurs, a notamment été l’une des inspirations d’Eliot Coleman, agriculteur et chercheur américain, considéré comme le pionnier de l’agriculture bio aux États-Unis, et également le maraîcher parisien Louis Savier.

« A la vue des chemins de fer qui s’établissent de toute part […], il est facile de prévoir que la culture maraîchère de Paris est à la veille de recevoir des modifications et nous avons cru utile de décrire cette culture telle qu’elle se pratique à Paris en 1844, afin que par la suite on pût mieux juger et apprécier les changements qu’elle pourra subir », écrivent les deux visionnaires, craignant à juste titre l’urbanisation grandissante de la région parisienne.




A LIRE Connaissez-vous l’agriculture biodynamique ?

Un manuel à la fois historique et troublant d’actualité, qui prouve, si besoin est, que le maraîchage moderne peut bel et bien s’améliorer.

Découvrez le Manuel pratique de la culture maraîchère de Paris, téléchargeable en ligne en cliquant ici, mis en ligne par le site Paysansansfrontiere.com




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *