Le gaspillage alimentaire : une calamité écologique

En 2011, la FAO a estimé à 1.3 milliards de tonnes la quantité de nourriture gaspillée et donc jetée chaque année, avant même d’arriver dans l’assiette du consommateur ! En 2013, elle va plus loin et analyse les différents impacts et risques environnementaux que provoquent le gaspillage.


VOICI QUELQUES CONSEILS : Date de péremption : halte au gaspillage alimentaire

La FAO, en français l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture, a notamment pour objectifs de veiller à la sécurité alimentaire mondiale et de prévenir les risques écologiques liés à l’alimentation. C’est dans cette optique qu’elle a publié un rapport présentant les principales menaces écologiques en lien avec le gaspillage alimentaire.

Voici les 7 points les plus révélateurs :

  • Le gaspillage alimentaire se répartit ainsi : 54% lors de la production et du stockage, 46% pendant la distribution et la consommation
  • Il représente 750 milliards de dollars par an, soit l’équivalent du PIB d’un petit pays

POUR AGIR A SON ÉCHELLE : Évitez le gaspillage alimentaire grâce à son smartphone, c’est possible

  • Il est un facteur supplémentaire à l’érosion de la biodiversité
  • Il représente une consommation d’eau de 250 km3 soit environ 3 fois la quantité d’eau contenue dans le lac Léman (Suisse)
  • Cette nourriture non consommée a été cultivée sur près de 30% des terres agricoles mondiales
  • Le gaspillage alimentaire arrive tristement sur le podium des plus gros pollueurs mondiaux, en troisième position après deux grandes puissances que sont les États-Unis et la Chine, avec 3.3 gigatonnes de gaz à effet de serre rejetés chaque année



Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *