Le co-voiturage à New-York, une conséquence de l’ouragan Sandy

Une des conséquences positives de l’ouragan Sandy (peut-être la seule) est l’explosion de la demande de co-voiturage de la part des banlieusards gravitant autour de New-York.


Pour ceux qui ne connaissent pas encore la notion de co-voiturage, nous vous encourageons à lire l’article suivant :

En effet, les transports en commun new-yorkais ne reviennent que très lentement à la normale : le trafic du métro et des trains est encore interrompu et la circulation est dans certains endroits bloquée ; par crainte d’embouteillages colossaux, les autorités n’autorisent les véhicules qu’avec 3 personnes à bord.

Résultat, les principaux sites de co-voiturage tels que eRideShare, CarpoolWorld.com ou Zimride ont été littéralement pris d’assaut ; le site plus classique de petites annonces Craiglist a lui aussi été bombardé de messages offrant ou cherchant des places passagers pour se rendre au travail.

Lorsque tout sera rentré dans l’ordre, beaucoup sans doute renonceront au co-voiturage ; on peut cependant espérer que certains, et en particulier ceux qui utilisent la voiture quoi qu’il arrive, se seront familiarisés avec le système et que cela restera une option plus que valable pour eux.




Le co-voiturage, voilà une excellente idée pour réduire les frais de transport et  limiter la pollution, en particulier dans les pays où les transports en commun laissent à désirer.

Espérons cependant qu’un ouragan comme Sandy ne soit pas nécessaire pour faire décoller le co-voiturage ailleurs qu’à New-York !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *