Lapacho : ses prodigieuses vertus thérapeutiques et nutritives

Le lapacho, aussi appelé «arbre de vie» par les amérindiens, est un arbre dont l’écorce possède une grande puissance thérapeutique: rhumatismes, circulation sanguine, anémie, antibiotique… à découvrir absolument!

Originaire d’Amérique du Sud, le lapacho (de son nom latin Tabebuia Avellanadae) est un arbre qui pousse dans la forêt amazonienne et dans les montagnes du Brésil, de l’Argentine et du Paraguay, où il est même l’arbre national.


Utilisé depuis de très nombreuses années par les indiens pour ses vertus thérapeutiques et nutritives, c’est à votre tour d’en profiter en découvrant tous ses secrets !

Le lapacho, un arbre aux vertus médicinales incroyables

Le lapacho est doté d’une composition impressionnante puisqu’il renferme de nombreux minéraux, des tanins, des oligo-éléments, des flavonoïdes et des coumarines, agissant sur la fluidité sanguine.

Il possède également des propriétés antiseptiques, antivirales et antibiotiques puissantes.

A lire: Plantes médicinales: 6 remèdes naturels pour l’hiver




Sa haute teneur en fer, facilitant la formation de globules rouges, peut aider à soigner l’anémie. Précieuse est son écorce. C’est elle qui est utilisée en phytothérapie pour ses nombreuses vertus médicinales. Elle a en plus l’avantage de repousser rapidement après sa récolte, sans endommager l’arbre.

Par ailleurs, le lapacho a beaucoup de bienfaits sur les petits maux du quotidien : il stimule du système immunitaire, il est aussi antalgique, anti-inflammatoire et anti-rhumatismal. Il élimine également les toxines et soulage les personnes en traitement contre le cancer.

L’hiver, il peut être utilisé en prévention lorsque le risque d’infection est élevé. Il agit en détoxifiant l’organisme et en rétablissant la flore bactérienne.

C’est d’ailleurs l’une des meilleures plantes pour renforcer le système immunitaire grâce à son action sur le foie et le système lymphatique.




Intéressant: Comment récolter les herbes sauvages comestibles et les conserver

Comment consommer le Lapacho ?

Il est à prendre en tisane, gélules ou en poudre. Sa forme la plus courante se présente sous forme de gouttes, à diluer dans de l’eau et à avaler 3 fois par jour, avant les repas.

LA RÉDACTION DE TOUTVERT VOUS CONSEILLE AUSSI:

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *