La famille qui vit 100% en autonomie !

Dans le sud de la France, au bord d’un petit fleuve dans une maison de campagne vivent Christophe et sa femme ainsi que leurs deux enfants. Une petite famille comme les autres, à une exception près : ils vivent en totale autonomie énergétique et ne dépendent d’aucun réseau pour l’eau courante !

Ce véritable choix de vie les a amené à mettre en place de nombreuses installations ingénieuses, leur a demandé de l’investissement en temps, mais visiblement leur procure une grande satisfaction ! Il n’y a pas un poste de dépenses qui ait été réfléchi et rationalisé. Petit tour du propriétaire :

Les toilettes : Ce sont évidemment des toilettes sèches pour ne pas gaspiller d’eau. Le tout est ensuite composté et au bout d’une année, un engrais de qualité est disponible !

A LIRE Diogene : la maison auto-suffisante

La salle de bains : Une des pièces les plus simples de la maison : une cruche, un petit baquet et c’est tout ! L’eau est pompée directement dans une source à 5 mètres de profondeur. L’hiver elle est chauffée grâce à un poêle à bois qui sert aussi pour la cuisine. Les eaux usées (salle de bains et cuisine) sont traitées par une petite station de phytoépuration : tout est bien pensé !

La machine à laver le linge : Elle montre tout le savoir faire et l’ingéniosité de Christophe qui a fabriqué un lave-linge avec un vieux vélo et un tambour. Très efficace en plus !

INTÉRESSANT L’habitat partagé, une alternative au logement traditionnel

L’électricité : Pour l’électricité, l’idée principale est de limiter les dépenses en réduisant au maximum le nombre d’appareils électriques dans la maison. Pour s’alimenter, la famille dispose de 4 panneaux solaires photovoltaïques qui lui donnent suffisamment d’autonomie.

La cuisine : Pour l’eau c’est toujours la pompe qui est utilisée avec un petit évier. Pour les cuissons, la famille à le choix : le poêle à bois extérieur les jours de beau temps ils utilisent le four solaire. Ils disposent également d’une gazinière qui fonctionne avec des bonbonnes de gaz ou leur propre gaz méthane généré par leur compost !

Le chauffage : En hiver, la petite famille n’a pas du tout froid grâce à une très bonne isolation (paille et bois) et un poêle à bois performant.

Comments

  1. Revel says

    Bravo pour une belle initiative! tres important de s’encourager les uns les autres malgre le scepticisme et la mauvaise volonte de ceux et celle qui sont englues dans le systeme..mais ca change au fur et a mesure ou on s’en apercoit! Bon courage

  2. says

    Bravo a cette famille !

    L’utilisation et la mise en places des petits systèmes très ingénieux prouve aux septiques que vivre en autonomie c’est possible. nous installons avec notre société beaucoup de personnes en autonomie mais avec des systèmes plus important, le problème est que beaucoup voudrais devenir autonome mais en gardant tous les éléments d’une maison reliée a EDF, et bien sur cela n’est pas possible ou alors cela coute une fortune en installation ! mais pour une maison avec que les éléments indispensable cela est largement réalisable et sans dépenser une fortune. Concernant la machine a laver avec le vélo super ingénieux mais bonjour les cubatures !

    Pour finir, petit message aux personnes avec des remarque comme quoi nous tombons malade en utilisant nos excréments pour la pousse de nos légumes, je pense quand même et de loin que notre merde est bien plus propre que les merde que nous déposons dans nos champs pour l’agriculture en masse, c’est bien la des remarques de personnes ne comprenant rien à notre façons de voir les choses.

    denis

  3. cerroni says

    Ce Jean Yves a l’incroyable faculté de cumuler en un seul être une forte dose de prétention, d’ignorance et d’absence de projection.
    Voilà l’archétype des dirigeants de notre belle société 😉

    Le coup des engrais naturels qui polluent, fallait la faire celle la quand on sait ce que la majorité des gens se met dans la tronche chaque jour avec la bénédiction des hautes instances…

    Y a des posts qui nous font pleurer de rire alors que le but était au départ contraire!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *