Koom, un réseau social qui veut sauver la planète

Réchauffement climatique, crise économique ou encore gaspillage énergétique… Des sujets qui souvent nous dépassent et qu’on préfère généralement laisser entre les mains de nos politiques !


Pourtant, sans être militant, bénévole dans une association ou lobbiyste de haut niveau, sachez qu’il vous est possible d’agir de façon durable pour la planète et à votre échelle ! C’est l’idée qu’a développé ce jeune réseau social nommé Koom : s’engager ensemble dans une action écologique et responsable et inciter une ville à vous suivre. Ces initiatives locales se veulent les réponses aux enjeux de sociétés globaux.

SUR LE MÊME SUJET : Consommation collaborative : les meilleurs sites de partage

La méthode est simple : vous vous inscrivez sur le site et vous devenez un « Koomer », un utilisateur du site. Ensuite, vous vous engagez dans une ou plusieurs actions responsables  listées sur le site comme « donner son sang »,  » s’approvisionner en électricité 100% renouvelable » ou encore  » recycler ses cartouches d’imprimante ». Cela permet de voir le nombre d’utilisateurs qui, comme vous, respecte leurs engagements, mais aussi dans quelle zone géographique grâce à la géolocalisation de votre profil.

Par exemple, si 55 personnes rejoignent le groupe  » s’approvisionner en électricité 100% renouvelable », l’économie d’énergie totale réalisée par ces 55 personnes sera équivalente à 15 minutes de fonctionnement d’une centrale nucléaire. Si 4000 membres de la Koomunauté s’engagent à recycler leur ancien téléphone portable, ils auront réuni suffisamment de métal pour fabriquer un vélo à partir des culots d’ampoules.




DÉCOUVREZ AUSSI : Newmanity, le réseau social écolo et humain

 » Le succès de telle ou telle action permet de fournir un retour d’informations à une collectivité ou une entreprise, note Jérôme Lhote, co-fondateur de Koom. Par exemple, si 500 habitants d’une même ville se sont engagés à s’approvisionner en électricité renouvelable alors la mairie peut décider d’opter pour ce type d’énergie afin d’alimenter ses écoles. Notre plateforme a pour but d’encourager les gens à passer à l’action en leur permettant de voir qu’ils ne sont pas seuls et que chaque geste peut avoir un impact collectif  » explique-t-il.

Outre cet impact écologique, Koom entend jouer un rôle également sur le plan social. Le réseau social propose même à ses utilisateurs de se retrouver autour d’apéritifs thématiques en présence d’acteurs locaux du développement durable

Pour rejoindre ce mouvement : inscrivez-vous sur le site www.koom.org et contribuez à une planète en bonne santé !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *