Le kamut ou blé de khorasan et ses vertus

Contrairement à ce que l’on peut croire, « kamut » n’est pas le nom d’une céréale mais une marque utilisée pour commercialiser le grain «  khorasan » qui lui garantit le respect de certains principes de culture et des normes de qualité supérieures.

En fait, le kamut ou blé de khorasan est connu dans le sud de l’Italie sous le nom de Saragolla : dans la première moitié du XXe siècle, cette céréale a été produite en Italie, puis a disparu en raison de la faible productivité et remplacée par le blé moderne irradié.


Comme la céréale khorasan est très sensible à l’humidité, et pour une garantie de qualité supérieure, elle est cultivée dans les prairies sèches du saskatchewan au Canada et dans le Montana aux États-Unis sur une terre riche en sélénium et protégée par les montagnes.

L’histoire du kamut

Le khorasan (nom scientifique Triticum turgidum sous-espèce turanicum) dont la renommée ne cesse d’augmenter depuis quelques années, est un ancêtre du blé dur moderne, exclusivement issus de l’agriculture biologique et qui n’a pas subi de modification génétique (grain d’origine du mais).

 

LIRE AUSSI : l’huile de sésame




Pour la petite histoire, il parait que, pendant la Seconde Guerre mondiale, un soldat américain en visite en Égypte a trouvé sur la tombe d’un pharaon 36 gros grains de blé qu’il a envoyé à son père pour les planter et les reproduire.

Les fèves transplantées à l’origine, donnent des graines de dimension supérieure d’au moins trois fois celle du blé tendre, ce qui a suscité la curiosité de nombreux initiés et des visiteurs lors d’une foire agricole, dont un en particulier qui, quelques années après, a commencé la culture du kamut ou « grain de Toutankhamon Pharaon » dont il a enregistré le nom.

Le blé khorasan, vendu sous la marque ‘Kamut’, n’est pas originaire d’Égypte où il a pourtant été recueilli pour la première fois en 1949 comme le dit la légende.

Mais il est plus probable que ce blé ait été acheté à un vendeur de rue au Caire ou il est connu actuellement sous le nom de blé dur baladi ou indigène.




kamut

Mais pourquoi cet intérêt soudain pour le kamut ?

Aujourd’hui, le kamut est apprécié pour ses qualités nutritionnelles supérieures à celles de blé tendre.

Au moins 16 des 18 acides aminés présents dans les deux céréales sont contenus dans le kamut en plus grande quantité (de plus de 35,4 à 65%), la teneur en protéines est plus élevée que la moyenne de 17,3%, ainsi que les sels minéraux présents en quantités plus grande, en particulier le magnésium, le fer, le phosphore, le potassium, le zinc, le sélénium et le cuivre.

Les vitamines sont du groupe B, nécessaire pour tous les processus de la vie, et ceux du groupe E, qui présentent 30% de son contenu, et dont des propriétés anti-vieillissement et pouvoir antioxydant ne sont plus à démontrer.

Grâce à sa teneur élevée en lipides, qui fournissent au corps davantage d’énergie que les glucides, le blé khorasan KAMUT peut être décrit comme « le blé riche en énergie ».




Pour les sportifs, les personnes actives et tous ceux qui recherchent une nourriture riche en énergie, les produits fabriqués avec le blé khorasan KAMUT seront un complément précieux à leur alimentation.

Le kamut et le gluten

Le blé khorasan kamut ne peut constituer une alternative au blé par ceux qui souffrent de la maladie coeliaque, car il contient du gluten, mais il est généralement plus toléré par ceux qui souffrent d’allergies alimentaires.

En effet, des études menées il y a quelques années à l’Association internationale de l’alimentation sur l’allergie de l’Illinois, a démontré que de nombreuses personnes qui souffrent de réactions allergiques au blé, d’asthme, de crampes abdominales, de spasmes, ne réagissent pas à la consommation de kamut.

kamut

Cela viendrait du fait que le kamut n’a pas subi de transformations biologiques et a pu maintenir ses caractéristiques naturelles.




D’ailleurs les grains khorasan mis sur le marché sont issus de l’agriculture biologique, garantie par la marque Kamut, et possèdent des qualités remarquables de force, la résistance et d’adaptabilité aux conditions climatiques, même sans l’utilisation de pesticides et d’engrais chimiques.

Le kamut : ses utilisations

De nombreux produits fabriqués à partir de kamut peuvent être trouvés dans les magasins d’aliments naturels ou bio, pain, pâtes, pâtisseries, biscuits, tartes et bien d’autres, mais pas seulement.

Nous recommandons également le jus d’herbe de kamut qui a une plus grande quantité de vitamines C, K, du fer, de l’acide folique et la pyridoxine important pour la production de globules rouges, la chlorophylle qui permet également la production de l’hémoglobine, ce qui augmente l’apport d’oxygène dans le sang.

Toutefois, il convient également de rappeler que les produits kamut arrivent d’Amérique du Nord et ne sont pas km zéro ; il vaut mieux privilégier les produits locaux (principalement appartenant à la même famille).

L’utilisation du blé de Khorasan est la même que celle du froment. On peut ainsi le trouver sous différentes formes :

– En grains entiers (boulgour, semoule, flocons…).
– En grains soufflés dans certains mueslis.
– Sous forme de farines alimentaires utilisées de la même façon que la farine de blé.

La rédaction de Toutvert vous conseille aussi:




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *