Journée mondiale de l’environnement le 5 juin 2013

Le 5 Juin prochain aura lieu la Journée Mondiale de l’environnement (JME). Comme chaque année, la JME met en avant un enjeu spécifique important concernant l’environnement. Le thème de cette année : Pensez-Mangez-Préservez.


Alors que la planète a du mal à fournir suffisamment de ressources à sept milliards d’individus, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) estime qu’un tiers de la production alimentaire mondiale est perdue ou gaspillée (soit 1,3 milliards de tonnes d’aliment par an). Cela représenterait la quantité de nourriture produite dans l’ensemble de l’Afrique sub-saharienne.

SUR LE MÊME THÈME : Locavore = manger et consommer local

Les déchets alimentaires ainsi générés représentent une perte de ressources naturelles considérable et ont un impact négatif sur l’environnement. A titre d’exemple, 1000 litres d’eau sont nécessaires pour produire 1 litre de lait et 16 000 litres d’eau sont nécessaires pour nourrir un bœuf dont la viande sera in fine consommée.

Ainsi, la production globale de nourriture occupe 25% de la surface habitable de la terre, consomme 70% de l’eau de source, est responsable à 80% de la déforestation, et représente 30% des émissions de gaz à effet de serre.




Dans le même temps, une personne sur sept dans le monde souffre de malnutrition et près de 20 000 enfants de moins de cinq ans meurent de faim chaque jour.

Partant de ce constat, le thème de cette année vous encourage à devenir plus conscient de l’impact environnemental de vos choix alimentaires. La campagne cherche également à vous informer afin de vous donner les moyens de prendre des décisions éclairées.

A LIRE AUSSI : Vendre des fruits et légumes « imparfaits », une solution contre le gaspillage alimentaire

Prendre des décisions informées signifie par exemple que vous choisissiez délibérément des aliments qui ont un impact sur l’environnement limité, tels que les produits bio ne nécessitant pas de pesticides dans leur processus de production. Choisir d’acheter localement signifie que les aliments ne sont pas transportés à travers le monde et limite donc les émissions de CO2.

Alors, avant, pendant, comme après la JME, pensez avant de manger et aidez à préserver votre environnement !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *