Huile essentielle de ravintsara : découvrez ses bienfaits

L’huile essentielle de ravintsara, son seul nom fleure bon l’île de Madagascar.

Importée d’Asie au XIXeme siècle, le ravintsara y est devenu une essence endémique.


En effet, sur l’île Bourbon, le ravintsara – littéralement la « feuille bonne à tout » – a perdu son camphre, pour exalter d’autres vertus.

Huile essentielle de ravintsara : bienfaits

L’huile essentielle de ravintsara est réputée prévenir et débarrasser des grippes les plus récalcitrantes : deux seules gouttes de ravintsara sur un morceau de sucre viennent à bout du virus !

En effet, le ravintsara s’avère être un puissant anti-viral et anti-bactérien.




Son huile essentielle est obtenue par la distillation des feuilles et cet arbre peut atteindre une trentaine de mètres de hauteur.

Ses feuilles sont riches en terpène, que nous connaissons sous nos latitudes, sous la forme de résine ou encore d’essence de térébenthine.

Cette plante est également riche en eucalyptus : l’un et l’autre très bien tolérés, aussi bien par les enfants – car il ne contient précisément pas de camphre – que par les personnes âgées.

CECI POURRAIT VOUS PLAIRE: Soigner un rhume avec les huiles essentielles




Les bienfaits de l'huile essentielle de ravintsara
Les bienfaits de l’huile essentielle de ravintsara

En inhalation, l’huile essentielle de ravintsara libère les voies respiratoires des toux sèches ou grasses, et de toutes les irritations provoquées par les angines ou laryngites.

Autre usage externe et non des moindres : il agit sur les douleurs et contractures musculaires, chez le sportif aussi bien que chez les personnes âgées. On l’utilisera alors également sous forme diluée, dans une huile végétale.




A DÉCOUVRIR: Plantes médicinales: 6 remèdes naturels pour l’hiver

Enfin, le ravintsara – « cinnamomum camphora cineoliferaa », à ne pas confondre avec le « ravensara aromatica sonnera », a des propriétés relaxantes : là encore, pas plus de deux gouttes versées sur le poignet aideront à tranquillement verser dans les bras de Morphée.

Eh oui, cette « feuille bonne à tout » lutte contre ces maux qui nous empoisonnent la vie.

Une méthode naturelle, néanmoins déconseillée aux femmes enceintes ou qui allaitent, et aux personnes épileptiques allergiques.

LA RÉDACTION DE TOUTVERT VOUS CONSEILLE AUSSI:




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *