Huile de krill : propriétés, bienfaits et vertus

Huile de krill : certains gras sont essentiels pour la santé, c’est évidemment le cas pour les omégas-3. Pourtant, il n’est pas toujours facile d’atteindre sa dose quotidienne recommandée.


Mais ça, c’était avant de connaitre l’huile de krill.

Les bienfaits de l’huile de krill : l’indispensable oméga 3

Manger du poisson représente la meilleure source en omégas 3 d’origine animale.

  • L’organisme a un besoin journalier de 500 mg de ce gras polyinsaturé, qu’il ne fabrique pourtant pas.
  • Seule l’alimentation lui fournit. Or, l’apport en oméga 3 d’origine végétale reste pauvre.

La viande n’est pas non plus la solution idéale.

Le krill étant à la base de la chaîne alimentaire, il ne connaît fort heureusement pas encore les problèmes de pollution de poissons dont nous sommes friands.




Et représente un très fort concentré en omégas 3, l’acide eicosapentaénoïque (AEP) et l’acide docosahexaénoïque (ADH).

D’où l’intérêt de l’huile de krill pour la « consommation » humaine, à la condition de rester vigilant sur les fournisseurs de ce complément alimentaire.

A lire : Le shrilk, un plastique biodégradable

La plus importante biomasse de la planète

C’est l’exemple même du plus grand qui a un besoin vital du plus petit : le krill est cette crevette planctonique dont se nourrissent les cétacés.




Or, les mammifères marins sont les plus gros animaux de la planète. Du reste, en norvégien, krill signifie « nourriture pour baleine ».

Chaque seconde, les mammifères marins en absorbent environ deux tonnes : il faut bien cela pour assurer sa survie au milieu de la froideur extrême de l’océan antarctique !

Le krill est aussi la biomasse la plus importante de la planète. Et cela n’est pas sans intérêt : il joue le rôle de pompe biologique.

Le krill capte le carbone de l’atmosphère, ensuite envoyé via ses déjections, au fond des abysses où il y est piégé.

L'huile de krill, de l'oméga 3 garantie
L’huile de krill, de l’oméga 3 garantie



L’huile de krill pour une santé au naturel

A la base de la chaîne alimentaire, le krill n’est donc pas encore infecté par la pollution aux métaux lourds, pas en Antarctique, dans tous les cas !

Et aussi : L’huile de cameline, la reine des omégas-3

Quel intérêt de compléter son alimentation par une cure d’huile de krill ?

  • Les omégas 3 sont indispensables à l’intégrité de la membrane de nos cellules, à notre système cardio-vasculaire, et contre les processus inflammatoires, depuis la polyarthrite rhumatoïde jusqu’aux cancers.
  • Le krill est tout particulièrement riche en astaxanthine, un puissant antioxydant.

De quoi donner l’envie de se nourrir correctement.

  • En outre, les omégas 3 entrent dans le bon équilibre hormonal, et s’avèrent très utiles contre la dépression, les effets de la ménopause et même certaines allergies ou l’asthme.

Comment choisir son huile de krill ?

Pas besoin d’avoir fait médecine pour savoir qu’il faut une alimentation riche en bons omégas 3.

Le tout est de rester vigilant aux étiquettes :

  • bien vérifier qu’il s’agit d’une huile de krill extraite à froid, sans complément tels que de l’huile de poisson ou de tournesol, qui dénaturent le produit.
  • Et que le bon dosage soit clairement libellé dessus.
Hellenia Huile de krill antarctique 180 capsules 500 mg
Prix conseillé EUR 31,92
Prix EUR 31,92
Huile de krill antarctique

LA RÉDACTION DE TOUTVERT VOUS CONSEILLE AUSSI:




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *