Déchets domestiques : les hommes célibataires et le recyclage ne font pas bon ménage

Trier ses déchets fait partie des pratiques quotidiennes adoptées par de plus en plus de personnes. Pourtant, si tout le monde est concerné par la nécessité de recycler, cette pratique ne fait pas encore l’unanimité. Les différences sont notables entre les pays et au sein de la population.


LIRE AUSSI : Tri sélectif des déchets domestiques : 10 bonnes pratiques

Les européens, en 2010, ont recyclé en moyenne 35% de leurs déchets ménagés. Une belle progression par rapport aux années antérieures qui a donné envie à l’Union européenne de recycler d’avantage.

Elle s’est fixée pour objectif le recyclage de 50% des déchets d’ici 2020. Les bons élèves de l’Union tels que la Suède atteignent déjà ce pourcentage. La plupart des pays doivent cependant faire d’importants efforts pour y parvenir. C’est notamment le cas de la Bulgarie et de la Roumanie.

Outre le peu d’homogénéité entre les pays, la différence se fait également sentir au sein de la population. Il s’avèrerait que les couples recyclent plus que les célibataires. Et, parmi les personnes seules, les femmes feraient davantage attention au tri de leurs déchets que les hommes.




LIRE ÉGALEMENT : Tri sélectif des déchets domestiques : où mettre quoi

Selon une étude réalisée au Royaume-Uni, 79% des personnes en couple recycleraient leurs déchets. 69% des femmes célibataires feraient le tri et seulement 58% des hommes seuls recycleraient. Cette différence peut notamment s’expliquer par le fait que généralement dans un couple, la femme trie les déchets et l’homme les porte au recyclage.

En conclusion, les hommes célibataires, pointés du doigt par cette étude, sont ceux qui ont le plus d’efforts à fournir face à cette problématique du tri des déchets.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *