Gingembre : découvrez ses vertus thérapeutiques

Le gingembre est une plante originaire d’Asie, traditionnellement utilisé dans un but soit culinaire soit curatif.


Ses vertus thérapeutiques sont en effet connues depuis des millénaires des médecines tant chinoise qu’indienne. Il est aujourd’hui à la base d’un certain nombre de médicaments.

L’utilisation du gingembre s’est répandue, depuis l’Asie, vers la péninsule arabique puis vers le monde grec et romain, pour arriver dans nos contrées au Moyen-âge.

SUR LE MÊME THÈME : Les ingrédients de la cuisine naturelle, les graines de chanvre

Plus récemment, la médecine traditionnelle occidentale a découvert que les vertus thérapeutiques se renouvellent grâce à une résine particulière et une huile essentielle renfermées par le gingembre.




Gingembre : la plante

On prête à cette plante originaire d’Asie de multiples propriétés, toutes attribuables à son rhizome noueux et d’un brun jaunâtre.

Extérieurement, c’est une tige aux feuilles lancéolée, ne dépassant pas un mètre de hauteur. Ses fleurs sont d’une couleur jaune-vert.

Ses vertus thérapeutiques se concentrent dans les racines semblables à un tubercule noueux se ramifiant et s’allongeant sous la terre.

La racine est en réalité un rhizome. Sa pulpe est riche en amidon mais également en protéines, en lipides et en vitamine A.




 

ginger-378x248

Gingembre : les propriétés

On l’employait dans les médecines anciennes chinoise et indienne contre les maux d’estomac, du foie et de l’intestin, la nausée, les maux de dents et les rhumatismes.

Tonifiant, le gingembre peut donner un petit coup de fouet au réveil, particulièrement efficace lorsqu’on est légèrement enrhumé.

Il active le fonctionnement de l’estomac et du foie et facilite ainsi la digestion. Il est utilisé dans le traitement des douleurs gastriques, pour tonifier et désenflammer l’appareil digestif, et pour les coliques.




Enfin, il calme les nausées et peut donc être utile à tous ceux qui souffrent du mal des transports. Dans ce dernier cas, on recommandera de garder dans son sac à main une boîte de comprimés au gingembre.

 

Il stimule en effet la production de salive et les secrétions biliaires , il protège ainsi de l’ulcère gastrique.

Au niveau de l’intestin, il rééquilibre la flore bactériale, diminue le cholestérol et s’avère utile pour traiter les rhumatismes, l’arthrite, les entorses et les douleurs musculaires.

Il est également connu pour ses vertus aphrodisiaques: c’est pourquoi on l’utilise dans les traitements contre la stérilité




Son action stimulante se voit renforcée si on lui ajoute du ginseng.

Gingembre : posologie

Au niveau médical, le gingembre est utilisé sous forme de poudre extraite de son rhizome ou comme huile essentielle.

Le gingembre se trouve aussi sous forme de poudre, utilisable en cuisine et pour les cocktails. Son goût étant plus concentré, divisez les proportions par cinq lorsque vous remplacez la racine par la poudre.

La poudre de gingembre a un goût bien plus fort que la racine fraîche : gardez la main légère.

Ne dépassez pas 2 grammes de gingembre séché / j, en doses divisées, ce qui est équivalent à 10g de gingembre frais.




Respectez la posologie. En cas de doute, demandez conseil à un pharmacien ou à un médecin.

Contre-indications du gingembre

Attention ! De grandes doses de gingembre pourraient interférer avec les médicaments pour le coeur et les médicaments pour le diabète

Tisane au gingembre pour calmer les nausées

Voici une tisane au gingembre pour calmer les nausées.

  • 1 morceau de racine de gingembre 
  • 1 tasse d’eau chaude

Préparation. Coupez quelques rondelles de racine de gingembre et versez les dans une tasse d’eau chaude. Laissez infuser 10 minutes. Buvez l’infusion par petite gorgées.

 




gingembre

Gingembre en cuisine

En cuisine, on l’utilise aussi bien frais que sec, voire même confit, en morceaux ou en  poudre. Sa forte odeur et sa saveur piquante le rendent particulièrement agréable lors de la confection de plats salés et sucrés.

Enfin, il entre dans la composition du curry.

Pour le reste, mieux vaut utiliser la racine fraîche, dont on ressent rapidement les effets. Une fois pelée, celle-ci révèle une chair ferme et jaune, à la fois filandreuse et juteuse.

Taillé en fines lamelles, le gingembre peut être incorporé dans bien des sauces (curry en tête) et accommode poissons, volailles et poêlées de légumes croquants.




Utilisez-le avec parcimonie : la saveur épicée monte au nez et produit une intense sensation de chaleur dans la bouche et la gorge.

Pour qu’il garde toute sa fraîcheur, conservez le gingembre dans une boîte remplie de gros sel au réfrigérateur. Vous pouvez également le congeler.

BIO Gingembre Confit, 1kg
Prix EUR 16,99
gingembre
The Ginger People - Sirop de Gingembre Biologique 237ml
Prix EUR 8,63
Sirop de Gingembre

 Jus de gingembre

Si vous voulez profiter des bienfaits du gingembre sans dénaturer le goût de vos plats, vous pouvez également le traiter en jus. Râpez 100 grammes de gingembre, couvrez avec un litre d’eau bouillante et laissez reposer plusieurs heures et filtrez.

Cette base est à incorporer en petites touches dans votre jus de fruits du matin.

Si vous voulez le consommer tel quel, allongez-le avec de l’eau et du sirop de sucre de canne. Le jus est si relevé qu’il en devient une excellente alternative aux cocktails alcoolisés

Pour enrichir son goût, vous pouvez le faire macérer avec de la cannelle, de la muscade ou encore des clous de girofle.

La rédaction de Toutvert  vous conseille aussi :




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *